Forum Là-Bas -
       
Goldman dans la presse : Aucun flux disponible
  Forum Là-Bas Index du Forum  
Ça s'est passé un 26 Septembre : 1988 : Concert à  Toulouse (avec Francis Cabrel en invité surprise) - Tournée EGCEGF / 1991 : Concert à Paris - Zénith - Tournée FGJ / 1998 : Concert à Angers - Amphitea 4000 - Tournée En Passant / 2002 : Concert à Paris - Zénith - Tournée Un Tour Ensemble
Bonjour Guest
La date/heure actuelle est Mar 26 Sep 2017, 16:40
Toutes les heures sont au format UTC + 2 (DST en action)
Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visite
Voir les messages sans réponses



Modérateurs: Là-bas'Modos
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Page 145 sur 146 [2180 messages]   Aller à la page: Précédente 1, 2, 3, ..., 143, 144, 145, 146 Suivante
     La Chanson du jour    
Pika



Inscrit le: 23 Mar 2005
Messages: 13332
Sexe:
Age: 39 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Sam 27 Sep 2008, 11:10   Revenir en haut de page Aller en bas 
tien an men calogero

Quand les yeux ont tout vu et tout subi
Que même les dieux ont perdu de leur magie
Quand les mots ne vous répondent plus
On courbe le dos
Un jour au bout de la rue...

Vous mène là
A Tien An Men
A pas baisser les bras
Seul face à soi-même
On se voit faire le pas
De donner ses chaînes
Parce qu'on n'a plus que ça
P't-être que Tien An Men
Est plus près que ce qu'on croit
Que nos guerres quotidiennes
Valent aussi la peine
Mais on ne les voit pas

Quand les gestes fléchissent sous le plus fort
Qu'il ne vous reste
Plus qu'à se rendre d'accord
Quand plus rien
N'est à perdre ou à prendre
On ne vous retient
Un jour la fin des méandres...

Vous mène là
A Tien An Men
A pas baisser les bras
Seul face à soi-même
On se voit faire le pas
De donner ses chaînes
Parce qu'on n'a plus que ça
Peut-être que Tien An Men
Est plus près que ce qu'on croit
Que nos petits combats
Valent aussi la peine
Mais on ne les voit pas

Parce qu'on a encore ça dans les veines
Et pas d'autres choix
Un jour le destin vous emmène
A Tien An Men

"je serai toujours là pour toi "
Paskinelle

Modette


Inscrit le: 11 Mar 2005
Messages: 24625
Localisation: Montpellier
Sexe:
Age: 39 ans
Nombres de coupes: 1 
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
Message  Posté le: Jeu 29 Jan 2009, 17:15   Revenir en haut de page Aller en bas 
Manu Larrouy
Mec à la cool

A la France de droite
Celle qui se la pète
Je n’irai pas danser
Ce soir au Fouquet’s
Je n’irai pas non plus
Au concert de Johnny
Je reste dans la rue
Et je retiens la nuit
Sur les Champs-Élysées
Y’a la France du fils de
La famille à rentiers
Protégée par la Police
Celle des “Je veux être
Avant de savoir vivre”
Ose lâcher ton maître
Et tente de me suivre

Moi qui suis ni pd, ni juif
Ni vendeur de spliffs
Ni fils de, ni franc-mac
Ni rebeu, ni black
Ni blond aux yeux bleus
Ni roi de la banlieue
Mais un autre genre de moule
Juste un mec à la cool

Et au fond des abîmes
Y’a la France d’en bas
Celle bien sûr qui trime
Celle qui n’en revient pas
De voir la déferlante
La vague américaine
Celle du cac40
Dans la pizza hawaïenne
Celle qui les jours de fête
Tente de se calmer
Jettant des cacahuètes
Sur la tête à Mickey
Pour un drôle de bonheur
Pour une drôle de France
Sous anti-dépresseurs
En toute bienséance

Ni pd, ni juif
Ni vendeur de spliffs
Ni fils de, ni franc-mac
Ni rebeu, ni black
Ni blond aux yeux bleus
Ni roi de la banlieue
Mais un autre genre de moule
Paroles trouvées sur www.tictacflo.com
Juste une France qui a les boules

Moi j’ai ni 20 ans ni 40
Je navigue en eaux troubles
Entre la vodka et la menthe
Parfois je vois double
A ma génération
Celle de l’albatros
Pris dans la pollution
Et rêvant du cosmos
Sors du coma
Avant qu’on t’ensorcelle
Ne les laisse pas
Te briser les ailes
Taille leur un short
Et redis leur encore
Touche pas à mon pote
Mon âme c’est mon trésor

Nous les pds, les juifs
Les vendeurs de spliffs
Les fils de, les francs-mac
Les rebeu, les blacks
Les blonds aux yeux bleus
Les rois de la banlieue
Emportés par la foule
Juste un mec à la cool

Si le bonheur extérieur n'est que hasard, le bonheur intérieur tu dois le construire toi-même
Johann Kaspar Lavater
Paskinelle

Modette


Inscrit le: 11 Mar 2005
Messages: 24625
Localisation: Montpellier
Sexe:
Age: 39 ans
Nombres de coupes: 1 
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
Message  Posté le: Ven 30 Jan 2009, 16:51   Revenir en haut de page Aller en bas 
En clin d'oeil à Satine dont c'est l'anniversaire aujourd'hui... parce que dès que je vois son pseudo, j'ai cette chanson dans la tête toute la journée

Sandra
Nights in white satin

Nights in white satin
Never reaching the end
Letters Ive written
Never meaning to send

Beauty Id always missed
With these eyes before
Just what the truth is
I cant say anymore

Cause I love you
Yes I love you
Oh how I love you

Gazin at people
Some hand in hand
Just what Im goin through
They cant understand

Cause I love you
Yes I love you
Oh how I love you

Some try to tell me

Thoughts they cannot defend
Just what you want to be
You will be in the end

Cause I love you
Yes I love you
Oh how I love you

Si le bonheur extérieur n'est que hasard, le bonheur intérieur tu dois le construire toi-même
Johann Kaspar Lavater
LeeLoOo

Modette


Inscrit le: 30 Mar 2005
Messages: 5214
Localisation: LeeLooToWn
Sexe:
Age: 33 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
Message  Posté le: Ven 30 Jan 2009, 19:28   Revenir en haut de page Aller en bas 
Moi avec cette chanson... Jpense à ma moman

Une jolie fleur dans une peau de vache, une jolie vache déguisée en fleur

LeeLoOo

Modette


Inscrit le: 30 Mar 2005
Messages: 5214
Localisation: LeeLooToWn
Sexe:
Age: 33 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
Message  Posté le: Ven 04 Sep 2009, 15:19   Revenir en haut de page Aller en bas 
Je suis tombée (à nouveau) de Maxime le Forestier.

En voilà une que j'aime beaucoup... La rouille

L'habitude nous joue des tours :
Nous qui pensions que notre amour
Avait une santé de fer.
Dès que séchera la rosée,
Regarde la rouille posée
Sur la médaille et son revers.

Elle teinte bien les feuilles d'automne.
Elle vient à bout des fusils cachés.
Elle rongerait les grilles oubliées
Dans les prisons, s'il n'y venait personne.

Moi, je la vois comme une plaie utile,
Marquant le temps d'ocre jaune et de roux.
La rouille aurait un charme fou
Si elle ne s'attaquait qu'aux grilles.

Avec le temps tout se dénoue.
Que s'est-il passé entre nous,
De petit jour en petit jour ?
À la première larme séchée,
La rouille s'était déposée
Sur nous et sur nos mots d'amour.

Si les fusils s'inventent des guerres
Et si les feuilles attendent le printemps,
Ne luttons pas, comme eux, contre le temps.
Contre la rouille, il n'y a rien à faire.

Moi, je la vois comme une déchirure,
Une blessure qui ne guérira pas.
Notre histoire va s'arrêter là.
Ce fut une belle aventure.

Nous ne nous verrons plus et puis...
Mais ne crois pas ce que je dis :
Tu sais, je ne suis pas en fer.
Dès que séchera la rosée,
La rouille se sera posée
Sur ma musique et sur mes vers.


Une jolie fleur dans une peau de vache, une jolie vache déguisée en fleur

Paskinelle

Modette


Inscrit le: 11 Mar 2005
Messages: 24625
Localisation: Montpellier
Sexe:
Age: 39 ans
Nombres de coupes: 1 
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
Message  Posté le: Ven 04 Sep 2009, 15:31   Revenir en haut de page Aller en bas 
Wahou !!!
Elle est magnifique !!

Si le bonheur extérieur n'est que hasard, le bonheur intérieur tu dois le construire toi-même
Johann Kaspar Lavater
LeeLoOo

Modette


Inscrit le: 30 Mar 2005
Messages: 5214
Localisation: LeeLooToWn
Sexe:
Age: 33 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
Message  Posté le: Lun 07 Sep 2009, 14:24   Revenir en haut de page Aller en bas 
Une autre de Maxime

Plutôt déçu par Descartes
Elle aime interroger les cartes
Avant de décider d'mon sort

Buffalo Bill en falballas
Elle a toujours voulu c' qu'elle a
Les hommes et les enfants d'abord

Elle prend feu pour une étincelle
S'envole sur un soupir
Sa recette personnelle
C'est trop de tout sinon pas de plaisir
Elle s'éteint, comme la révolte elle couve
Et ça chauffe le cœur de tous les poussins qu'elle trouve

Son domicile idéal
Un lagon semi tropical
C'est chaud, ça baigne et c'est dehors

Résolument allergique
A deux ou trois nanas chroniques
Elle voudrait pas leur faire de tort

Elle prend l'parti des tourterelles
Quand les chasseurs les tirent
Son avis personnel
C'est des gros cons, alors, fais les partir
Pendant c' temps là les trois poulets qui cuisent
S'ils avaient leurs becs, iraient lui piquer des bises

Délicate ou stratège
Quand elle ne dit rien, que saurais-je
De ses désirs et ses desseins

Si quelque fois sa vie entière
De la plus jolie des manières
N'allait se poser sur ma main
N'allait se poser sur ma main


Une jolie fleur dans une peau de vache, une jolie vache déguisée en fleur

Jane



Inscrit le: 28 Avr 2005
Messages: 10841
Localisation: 78
Sexe:
Age: 48 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
Message  Posté le: Lun 07 Sep 2009, 15:12   Revenir en haut de page Aller en bas 
Il est très fort ce Maxime, j'aime beaucoup

Ma préférée c'est "mon frère", je l'ai apprise en colonie quand j'étais pitite ...

Toi le frère que je n'ai jamais eu
Sais-tu si tu avais vécu
Ce que nous aurions fait ensemble
Un an après moi, tu serais né
Alors on n'se s'rait plus quittés
Comme des amis qui se ressemblent
On aurait appris l'argot par cœur
J'aurais été ton professeur
A mon école buissonnière
Sur qu'un jour on se serait battu
Pour peu qu'alors on ait connu
Ensemble la même première

[Refrain] :
Mais tu n'es pas la
A qui la faute
Pas à mon père
Pas à ma mère
Tu aurais pu chanter cela

Toi le frère que je n'ai jamais eu
Si tu savais ce que j'ai bu
De mes chagrins en solitaire
Si tu m'avais pas fait faux bond
Tu aurais fini mes chansons
Je t'aurais appris à en faire
Si la vie s'était comportée mieux
Elle aurait divisé en deux
Les paires de gants, les paires de claques
Elle aurait surement partagé
Les mots d'amour et les pavés
Les filles et les coups de matraque

[Refrain]

Toi le frère que je n'aurais jamais
Je suis moins seul de t'avoir fait
Pour un instant, pour une fille
Je t'ai dérangé, tu me pardonnes
Ici quand tout vous abandonne
On se fabrique une famille

Je l'écoute différement vu les évènements ....

Et puis il y a aussi :
"La petite Fugue"
C'était toujours la même
Mais on l'aimait quand même
La fugue d'autrefois
Qu'on jouait tous les trois
On était malhabiles
Elle était difficile
La fugue d'autrefois
Qu'on jouait tous les trois
Eléonore attaquait le thème au piano
On trouvait ça tellement beau
Qu'on en arrêtait de jouer pour l'écouter
Elle s'arrêtait brusquement et nous regardait
Du haut de son tabouret
Et disait reprenez mi fa mi fa mi ré
C'était toujours la même
Mais on l'aimait quand même
La fugue d'autrefois
Qu'on jouait tous les trois
On était malhabiles
Elle était difficile
La fugue d'autrefois
Qu'on jouait tous les trois
Souviens-toi qu'un violon fut jeté sur le sol
Car c'était toujours le sol
Qui gênait Nicolas quand il était bémol
Quand les voisins commençaient à manifester
C'était l'heure du goûter
Salut Jean-Sébastien et à jeudi prochain
Un jour Eléonore a quitté la maison
Emportant le diapason
Depuis ce jour nous n'accordons plus nos violons
L'un après l'autre nous nous sommes dispersés
La fugue seule est restée
Et chaque fois que je l'entends c'est le printemps


Je sais les hivers, je sais le froid mais la vie sans toi je sais pas
Paskinelle

Modette


Inscrit le: 11 Mar 2005
Messages: 24625
Localisation: Montpellier
Sexe:
Age: 39 ans
Nombres de coupes: 1 
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
Message  Posté le: Lun 07 Sep 2009, 16:05   Revenir en haut de page Aller en bas 
J'adore la petite fugue

Si le bonheur extérieur n'est que hasard, le bonheur intérieur tu dois le construire toi-même
Johann Kaspar Lavater
LeeLoOo

Modette


Inscrit le: 30 Mar 2005
Messages: 5214
Localisation: LeeLooToWn
Sexe:
Age: 33 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
Message  Posté le: Lun 07 Sep 2009, 16:12   Revenir en haut de page Aller en bas 
Bon, pour faire bref, j'adore touuuuut l'album "Plutôt guitare".

Je vais l'acheter!

Une jolie fleur dans une peau de vache, une jolie vache déguisée en fleur

Pika



Inscrit le: 23 Mar 2005
Messages: 13332
Sexe:
Age: 39 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Jeu 17 Sep 2009, 15:39   Revenir en haut de page Aller en bas 
he drives me crazy

He wanders off...
He's just lost...without me.
Doesn't matter what I say...

I try to give advice.
I tell him twice.
He won't listen...
Gotta do it his own way...

He drives me crazy!
All of the time...
He drives me crazy!
He drives me out of my mind...
So why do I worry...'bout him?
Why do I care?
I don't know why I let it phase me...
But he drives me crazy!
He drives me crazy...
Yeah...

He's here and there...everywhere.
Just looking.
Always finding something new...

I know he's kinda strange.
He'll never change.
Oh, tell me...
What's a girl supposed to do?

He drives me crazy!
All of the time...
He drives me crazy!
He drives me out of my mind...
So why do I worry...'bout him?
Why do I care?
I don't know why I let it phase me...
But he drives me crazy!
He drives me crazy...

Just go off in your own direction!
And see if anybody cares!
Just don't come running...
Back to me, Ash Ketchum!
He'll be wishing he had listened then...
'Cause I told him time and time...again!

He drives me crazy!
All of the time...
He drives me crazy!
He drives me out of my mind...
So why do I worry...'bout him?
Why do I care?
I don't know why I let it phase me...
But he drives me crazy!

He drives me crazy...
(He drives me crazy...)
All of the time...
He drives me crazy...
(He drives me crazy...)
Out of my mind...
He drives me crazy...
(He drives me crazy...)
All of the... All of the time...
He drives me crazy...
(He drives me crazy...)
Out of my mind...
He drives me crazy...
(He drives me crazy...)
All of the time...
He drives me crazy...
(He drives me crazy...)

"je serai toujours là pour toi "
LeeLoOo

Modette


Inscrit le: 30 Mar 2005
Messages: 5214
Localisation: LeeLooToWn
Sexe:
Age: 33 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
Message  Posté le: Lun 28 Sep 2009, 13:00   Revenir en haut de page Aller en bas 
[youtube]<object width="425" height="344"><param name="movie" value="http://www.youtube.com/v/YAvnOWc5uD0&hl=fr&fs=1&"></param><param name="allowFullScreen" value="true"></param><param name="allowscriptaccess" value="always"></param><embed src="http://www.youtube.com/v/YAvnOWc5uD0&hl=fr&fs=1&" type="application/x-shockwave-flash" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true" width="425" height="344"></embed></object>[/youtube]


I don't like you
But I love you
Seems that I'm always
Thinkin' of you
Oh, ho, ho, you treat me badly
I love you madly

You've really got a hold on me
You really got a hold on me

Baby
I don't want you
But I need you
Don't wanna kiss you
But I need to
Oh, ho, ho You do me wrong now
My love is strong now

You've really got a hold on me
You really got a hold on me

Baby
I love you and all I want you to do
Is just
Hold me

I wanna leave you
Don't wanna stay here
Don't wanna spend another day here
Oh ho ho, I wanna split now
I just can't quit now
You've really got a hold on me
(You really got a hold on me)
You really got a hold on me
(You really got a hold on me)

Baby
I love you and all I want you to do
Is just
Hold me...


Parce que je la trouve magnifique (et de circonstance) et aussi pour embêter Paski qui n'aime pas

Une jolie fleur dans une peau de vache, une jolie vache déguisée en fleur

Paskinelle

Modette


Inscrit le: 11 Mar 2005
Messages: 24625
Localisation: Montpellier
Sexe:
Age: 39 ans
Nombres de coupes: 1 
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
Message  Posté le: Lun 28 Sep 2009, 13:02   Revenir en haut de page Aller en bas 


Ce n'est pas que je n'aime pas... ça me laisse juste indifférente

Et c'est vrai qu'elle est de circonstance

Si le bonheur extérieur n'est que hasard, le bonheur intérieur tu dois le construire toi-même
Johann Kaspar Lavater
Jane



Inscrit le: 28 Avr 2005
Messages: 10841
Localisation: 78
Sexe:
Age: 48 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
Message  Posté le: Lun 09 Nov 2009, 15:34   Revenir en haut de page Aller en bas 
Combien De Murs - Patrick Bruel

D'abord une pierre qui vole en éclats,
Une drôle de poussière, puis un fracas.
Sortez de chez vous, réveillez tous les gens
Qui ont rendez-vous depuis si longtemps.

Un mur est tombé, un homme se retourne.
Est-ce qu'il a rêvé ? Est-ce une page qu'on tourne ?
Déjà la rumeur qui court de ville en ville.
On s'embrasse, on pleure, il reste immobile...

Est-ce que c'est lui qui perd la tête, qui devient fou...
Même si son cœur est à la fête ses yeux sont flous.
Combien d'armures, combien de masques, combien de tombes,
Combien de murs se cachent derrière un mur qui tombe ?

Des larmes peuvent couler, personne se retourne.
L'histoire abandonne les pages qu'on détourne.
De quelle liberté pourra-t-on bien parler
Lorsque les enfants viendront demander...

"Les murs qu'on a dans la tête
Sont plus hauts que vos peut-être.
Pourquoi personne les arrête... jamais !
Bien sûr qu'on va les casser,
Mais on n'effacera jamais
Les maux qu'ils auront laissés... gravés !" ?

J'avais oublié l'ironie de notre histoire.
J'avais oublié qu'on a si peu de mémoire.
Combien de larmes, combien de haines, combien de hontes,
Combien de murs se cachent derrière un mur qui tombe ?

Est-ce que c'est moi qui deviens fou ?
Répondez-moi, mes yeux sont flous.
Au nom de qui fait-on le choix de l'innocence ?
Au nom d' quelle liberté, de quelle transparence ?

Combien de murs... Combien de murs...
Combien de larmes, combien de masques, combien de hontes
Combien de murs se cachent derrière un mur qui tombe ?

Combien de murs...

Je sais les hivers, je sais le froid mais la vie sans toi je sais pas
Paskinelle

Modette


Inscrit le: 11 Mar 2005
Messages: 24625
Localisation: Montpellier
Sexe:
Age: 39 ans
Nombres de coupes: 1 
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
Message  Posté le: Lun 09 Nov 2009, 17:03   Revenir en haut de page Aller en bas 

Si le bonheur extérieur n'est que hasard, le bonheur intérieur tu dois le construire toi-même
Johann Kaspar Lavater
 
Montrer les messages depuis   Trier par   
 
Page 145 sur 146 [2180 messages]   Aller à la page: Précédente 1, 2, 3, ..., 143, 144, 145, 146 Suivante
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant



Afficher la légende
Sauter vers:  

  Copyright  
   

[ Temps : 0.4862s ][ Requêtes : 20 (0.0458s) ][ Débogage actif ]