Forum Là-Bas -
       
Goldman dans la presse :
This RSS feed URL is deprecated, please update. New URLs can be found in the footers at https://news.google.com/news

Enorme succès de la fête
ladepeche.fr
L'artiste star du célèbre trio Fredericks Goldman Jones, le chanteur et guitariste franco-gallois qui a coécrit les paroles de la chanson «Je te donne» en duo avec Jean-Jacques Goldman, a plus que réjoui le public très nombreux en interprétant ses ...


Jean-Jacques Goldman et Johnny Hallyday : leurs plus belles ...
Nostalgie
C'est en 1985 que Johnny Hallyday fait appel pour la première fois à Jean-Jacques Goldman et à ses talents de compositeur. L'ayant rencontré deux ans plus tôt grâce à Michel Berger et Daniel Balavoine, il le considérait déjà comme un "copain". Lorsqu ...

et plus encore »

Michael Jones, tête d'affiche des fêtes
ladepeche.fr
Artiste star du célèbre trio Fredericks Goldman Jones, le chanteur et guitariste franco-gallois qui a coécrit les paroles de la chanson «Je te donne» en duo avec Jean-Jacques Goldman, interprétera ses classiques et vous fera découvrir son nouvel album ...


Patrick Fiori chante Jean-Jacques Goldman sur "Les gens qu'on aime"
Melody
Jean-Jacques GOLDMAN (une invitation à partager ses sentiments, à oser dire aux gens qui nous sont proches que nous les aimons). Une valeur sûre. Rappelons que ce n'est pas la première fois que l'artiste corse interprète les chansons de JGG; on se ...


Ce que le vote sur les droits d'auteur va changer pour la presse
lalibre.be
Si un chanteur reprend, par exemple, une chanson écrite par Jean-Jacques Goldman, il va toucher des droits voisins, alors que Jean-Jacques Goldman touchera des droits d'auteur. Les chefs d'orchestre qui interprètent de la musique de Beethoven vivent de ...

et plus encore »

Goldman omniprésent mardi soir à la Foire de Pau
La République des Pyrénées
Un show "100%", dédié à Jean-Jacques Goldman était à l'honneur, mardi soir, sur la grande scène du Parc des Expositions. La troupe de l'Art-Scène-Théâtre est devenue un incontournable de la Foire-Expo. Depuis trois ans, ces chanteurs et danseurs ...


Céline Dion : sa carrière en 5 dates clés
Chérie FM
Près de sept ans après sa victoire à l'Eurovision, Céline Dion sort son quinzième album D'eux, écrit et réalisé par le chanteur Jean-Jacques Goldman. La chanson "Pour que tu m'aimes encore" lui vaut un succès immédiat et permettra à l'album de devenir ...

et plus encore »

Les Andelys : un groupe rend hommage à Jean-Jacques Goldman
Paris Normandie
L'office de la culture et des loisirs des Andelys (Ocla) organise un concert-hommage à Jean-Jacques Goldman, vendredi 21 septembre à la salle des fêtes de la commune. Cette soirée sera animée par le groupe Non-homologué, composé de cinq musiciens ...

et plus encore »

Voici le vibrant hommage de Céline Dion à Jean-Jacques Goldman
Lfrii l'entrepreunant (Satire) (Communiqué de presse) (Blog)
Céline Dion a tenu à célébrer le vingtième anniversaire de l'album 'S'Il Suffisait d'aimer', réalisé en collaboration avec Jean-Jacques Goldman. À cette occasion, la chanteuse québécoise a salué l'artiste français. Ils sont désormais unis à vie grâce à ...

et plus encore »

Céline Dion : sa jolie déclaration d'amour à Jean-Jacques Goldman
Femme Actuelle
Ce jeudi 6 septembre, Céline Dion a rendu un vibrant hommage à son ami de longue date, Jean-Jacques Goldman : "Cette semaine nous célébrons les 20 ans de l'album S'il Suffisait d'aimer. Cette collaboration avec Jean-Jacques Goldman est un hymne à ...

et plus encore »
  Forum Là-Bas Index du Forum  
Ça s'est passé un 18 Septembre : 1988 : Concert à Orléans - Tournée EGCEGF
Bonjour Guest
La date/heure actuelle est Mar 18 Sep 2018, 18:14
Toutes les heures sont au format UTC + 2 (DST en action)
Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visite
Voir les messages sans réponses



Modérateurs: Là-bas'Modos
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Page 1 sur 2 [23 messages]   Aller à la page: 1, 2 Suivante
     Elle Avait 17 Ans    
C.L.


Inscrit le: 17 Mar 2005
Messages: 957
Sexe:
Age: 44 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Lun 06 Juin 2005, 13:48   Revenir en haut de page Aller en bas 
Elle avait 17 ans

"A quoi tu rêves redescends
C'est comme ça, pas autrement
Faudra bien que tu comprennes
A chaque jour suffit sa peine
Après tout c'qu'on a fait pour toi
A ton âge, on s'plaignait pas
L'excès en tout est un défaut
T'as pourtant pas tout c'qui te faut ?"

Ça devrait être interdit
Tous ces mots tranchants comme des scies
Antidotes à la vie, à l'envie
Mais quelle est sa maladie ?

Elle avait dix-sept ans, elle avait tant et tant de rêves à vivre
Et si peu l'envie de rêver, comme ces gens âgés qui tuent le temps
Qu'ils n'ont plus, assis sur des bancs
Dix-sept ans, elle dérivait à l'envers loin des vérités avérées
Elle disait qui vivra verra, et moi je vivrai, vous verrez !

"Méfie-toi de tes amis
Dans la vie pas de sentiment
On ne vit pas avec des si
Y'a les gagnants et les perdants
T'as trop d'imagination
Mais garde un peu les pieds sur terre
Faudra qu'tu t'fasses une raison
Attends, tais-toi, mais pour qui tu t'prends ?"

Elle aimait pas les phrases en cage
Etre sage, pas le courage
Elle disait quitte à tomber de haut
Qu'elle vendrait chèrement sa peau

Elle avait dix-sept ans
Elle prenait la vie comme un livre qu'elle commencait par la fin
Ne voulait surtout pas choisir pour ne jamais renoncer à rien

Dix-sept ans
Elle était sans clé, sans bagage, pauvres accessoires de l'âge
Elle voulait que ses heures dansent au rythme de ses impatiences

Face à tant d'appétit vorace
Que vouliez-vous que j'y fasse ?
A tant de violente innocence
J'avais pas l'ombre d'une chance

Pas l'ombre d'un chance...
C.L.


Inscrit le: 17 Mar 2005
Messages: 957
Sexe:
Age: 44 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Lun 06 Juin 2005, 13:56   Revenir en haut de page Aller en bas 
Yop,


Je pense qu'avec "Et l'on n'y peut rien" c'est une de mes chansons preférées.

Il touche encore un sujet delicat... Celui de l'amour... De l'age...

Il resume la façon de penser de cet age... Et puis avoue qu'il n'a aucune chance face à ça... Que cet age, cette jeunesse, cette voracité, ne lui laisse pas l'ombre d'une chance...

N'aurait-il pas ecrit cette chanson pour sa nouvelle femme... ? Au debut de leur relation !? Je ne sais pas mais je pense que oui... Et c'est bien pour cela que cette chanson est aussi belle et aussi forte... Il l'a fait du fond de son coeur pour son nouvel amour...

Encore une fois la jeunesse aura eu raison de l'homme.... Meme de notre JJG.... 17 ans... Quand meme JJ !??? Moi rien ne m'etonne, mais si en plus toi tu le fais......... Ca ne fait que confirmer ma pensée...



Greg

Administrateur


Inscrit le: 24 Juin 2002
Messages: 8641
Localisation: Perpignan
Sexe:
Age: 41 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur
Message  Posté le: Lun 06 Juin 2005, 14:20   Revenir en haut de page Aller en bas 
J'adore ausi cette chanson et j'enrage qu'il ne l'ai jamais joué sur scene. Moi je le voyais plus parler de sa fille par contre.

Et particulierement la fin me donne des frissons :

Face à tant d'appétit vorace
Que vouliez-vous que j'y fasse ?
A tant de violente innocence
J'avais pas l'ombre d'une chance
C.L.


Inscrit le: 17 Mar 2005
Messages: 957
Sexe:
Age: 44 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Lun 06 Juin 2005, 14:26   Revenir en haut de page Aller en bas 
Yop,

Exact Greg, jamais entendu en concert...

Elle est difficile à jouer je pense en plus.... Et à chanter...

C'est vrai qu'on aurai pu penser à sa fille... Mais justement.... Vu la fin...

Y va bien nous la faire en live.... Un jour.... un soir.....
Paskinelle

Modette


Inscrit le: 11 Mar 2005
Messages: 24625
Localisation: Montpellier
Sexe:
Age: 40 ans
Nombres de coupes: 1 
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
Message  Posté le: Lun 06 Juin 2005, 14:48   Revenir en haut de page Aller en bas 
Moi l'interprétation de CamL m'a surpris au début, je ne l'avais pas du tout compris comme ça.

Pour moi il parlait d'une fille de 17 ans qui se sentait totalement déconnecté avec la vie tellement elle voulait la vivre à 200 à l'heure... et qui finissait donc pas se suicider... c'est comme ça que je comprenais la fin moi... que JJG avait eu beau tout essayer, elle s'était quand même suicider...

Cela dit, après réflexion, la façon de voir de CamL me semble très plausible... et encore plus touchante quelque part.

Si le bonheur extérieur n'est que hasard, le bonheur intérieur tu dois le construire toi-même
Johann Kaspar Lavater
cris



Inscrit le: 10 Fév 2005
Messages: 19579
Localisation: 78
Sexe:
Age: 48 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
Message  Posté le: Lun 06 Juin 2005, 16:27   Revenir en haut de page Aller en bas 
j'aurais jamais pensé à cette version CamL....

bah, du coup, je sais plus quoi penser, c'est vrai qu'au début, je pensais comme paski, que c'était une fille qui s'était suicidée......quelqu'un qui n'arrivait pas à avoir la vie qu'elle désirait....

mais, bon, c'est vrai que ta version peut se tenir

Tu es de ma famille, bien plus que celle du sang....

Même si on veut faire autrement, on aime comme on a été aimé....
Paskinelle

Modette


Inscrit le: 11 Mar 2005
Messages: 24625
Localisation: Montpellier
Sexe:
Age: 40 ans
Nombres de coupes: 1 
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
Message  Posté le: Lun 06 Juin 2005, 16:31   Revenir en haut de page Aller en bas 
En relisant les paroles, je me dis quand même qu'il doit parler d'une jeune fille qui s'est suicidée...
Déjà, il parle au passé, et il y a des couplets qui me semblent assez explicites...

comme ces gens âgés qui tuent le temps
Qu'ils n'ont plus
, assis sur des bancs

Elle disait quitte à tomber de haut
Qu'elle vendrait chèrement sa peau

Elle prenait la vie comme un livre qu'elle commençait par la fin


Voilà, ça reste une chanson que l'on interprète selon son vécu etc. pour moi même si l'interprétation de CamL tient debout et est possible... je continue à penser qu'il s'agit d'un suicide...

Si le bonheur extérieur n'est que hasard, le bonheur intérieur tu dois le construire toi-même
Johann Kaspar Lavater
C.L.


Inscrit le: 17 Mar 2005
Messages: 957
Sexe:
Age: 44 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Lun 06 Juin 2005, 16:42   Revenir en haut de page Aller en bas 
Yop,

Moi c'est comme ça que je l'ai "ressenti"

Je vois pas par contre ou il aborde le "suicide" !?

Il pose la question '"Mais quelle est sa maladie ? " il repond immediatement : "Elle avait 17 ans"

Il dit qu'elle dit "qui vivra verra, et moi je vivrai, vous verrez !"


C'est peut-etre l'imparfait du titre qui fait penser ça.... Je dirais qu'il a ecrit la chanson quelques temps apres l'avoir rencontré quand elle avait 17 ans.... D'où l'imparfait dans le texte... Mais pas parcequ'elle est partie....
Il conclu qu'il ne peut rien y faire, donc il l'a prend sous son aile...


Enfin, c'est mon idée à moi tout cela........


J'ai pas parlé de la musique, mais elle est foudroyante...... Surtout avec le texte de le fin (tjs le meme)..... Cette montée musicale avec les phrases qu'il dit....... Quoi qu'il fasse de toute façon il ne peut rien faire devant elle....
Moi l'ensemble des deux me retourne......... Ca me deprime meme, parce que je comprends mille fois ce qu'il veut dire... Et cette musique n'arrange rien à l'emotion qu'il veut faire passer....
Et comme dirait l'autre chanson.......... "Et l'on y peut rien.......... "


bon aller, je vais aller moi..... Je suis à 1 000 000 000 000 de km d'arriver à faire des chansons comme ça........ Ca aussi ça me deprime......
C.L.


Inscrit le: 17 Mar 2005
Messages: 957
Sexe:
Age: 44 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Lun 06 Juin 2005, 16:47   Revenir en haut de page Aller en bas 
Yop,

Bah tu vas plus vite que ma pensée mon amour !!!!! , laisse moi quand meme poser les questions avant de repondre


Il compare "les vieux" et le temps court qu'il leurs reste à vivre....
Comme si elle n'en avait plus et qu'elle devait croquer la vie a toute vitesse pour en profiter au maximum... (Profite de ce plus bel age, t'es pas encore adulte et dans le train train qui fait que tu te ramolies....)

Pour les autres phrases que tu cites Paski... Je pense qu'il y aurait d'autres interpertations aussi...

Mais bon, je dis pas, ça a du sens quand meme..... Si ça avait été le cas, il l'aurait peut-etre dis plus explicitement.... Avec une belle metaphore a la JJ mais plus explicite quand meme je pense....
Paskinelle

Modette


Inscrit le: 11 Mar 2005
Messages: 24625
Localisation: Montpellier
Sexe:
Age: 40 ans
Nombres de coupes: 1 
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
Message  Posté le: Lun 06 Juin 2005, 16:56   Revenir en haut de page Aller en bas 

Si le bonheur extérieur n'est que hasard, le bonheur intérieur tu dois le construire toi-même
Johann Kaspar Lavater
Zazou



Inscrit le: 04 Oct 2002
Messages: 1408
Localisation: Toulouse
Sexe:
Age: 30 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
Message  Posté le: Lun 06 Juin 2005, 21:29   Revenir en haut de page Aller en bas 
perso je lui ai déjà posé une question sur l'interprétation de cette chanson et sans vouloir dasser la tienne CamL, ce n'est pas la bonne !

- déjà JJG a écrit cette chanson en 1993 (album Rouge) et il n'a rencontré Nathalie (sa "nouvelle" femme) qu'en 2002 (et encore à ce moment là, elle n'avait pas 17 ans !)
- JJG a écrit cette chanson pour parler de sa fille (je crois que c'est Nina mais je ne suis plus sûre ) qui à ce moment là avait 17 ans.
- il parle dans cette chanson d'une jeune fille donc de 17 ans (jusque là tout le monde suit ?! ) qui est, un peu comme toute les filles de son âge, un peu rebelle dans l'âme, en "crise d'ado" comm on dit, qui veut partir de chez elle (elle est bientôt majeur, elle en a marre de ses parents, etc...), et veut prouver, et à la certitude qu'elle peut s'en sortir toute seule, qu'elle peut se débrouiller, etc...
elle est en même temps pleine "d'espoir", d'ambition... (ex : "Elle disait qui vivra verra, et moi je vivrai, vous verrez !")

bref, cette chanson parle de l'adolescence ("féminine"), vu par un père (un peu désemparé)


sinon , ben j'adore cette chanson entre autre parce que je me reconnait tout à fait (malgré moi) dans ces paroles (j'ai 17 ans )!!!

" L'esprit d'équipe ne nous est pas naturel, il s'apprend.
Quand il est là, on est sidéré de son efficacité, et que ce soit en patrouille, en sport, en musique, au travail, en couple !
Aucun bonheur n'est plus fort qu'un succès en équipe, "ensemble"."
C.L.


Inscrit le: 17 Mar 2005
Messages: 957
Sexe:
Age: 44 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Lun 06 Juin 2005, 22:18   Revenir en haut de page Aller en bas 
Yop,

pour info et sauf erreur :
"
A cinquante ans, si Jean-Jacques change de vie (il se remarie avec Nathalie, de 28 ans sa cadette, le 13 octobre 2001 à Marseille)
"

Mais bon, il se peut que je me goure, mais je la vois bien comme ça moi

Tout ce que tu cites et ecris en clair au debut, mais JJ devient bcp plus evasif au fil de la chanson... Pour finir à parler de lui.
C'est là que les interpretations peuvent changer...
Y'a plein de mots forts.. et puis apres tout pourquoi pas !

Je reste sur mon idée, ce serait trop facile de ça part une chanson comme ça...

Certains y ont vu le suicide !!!! "Oh JJ ça va pas tes textes là !!! si tu pouvais etre un peu plus clair !!!!
Paskinelle

Modette


Inscrit le: 11 Mar 2005
Messages: 24625
Localisation: Montpellier
Sexe:
Age: 40 ans
Nombres de coupes: 1 
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
Message  Posté le: Lun 06 Juin 2005, 22:56   Revenir en haut de page Aller en bas 
Oh beh non, s'il était plus clair il aurait les mêmes chansons plates que les autres.
Là, notre compréhension tend vers une interprétation qui nous parle davantage, pour une raison ou une autre.

Merci Jean-Jacques

Si le bonheur extérieur n'est que hasard, le bonheur intérieur tu dois le construire toi-même
Johann Kaspar Lavater
Marjolaine



Inscrit le: 24 Juin 2002
Messages: 7718
Localisation: Perpignan
Sexe:
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Lun 06 Juin 2005, 23:41   Revenir en haut de page Aller en bas 
Juste pour dire que c'est pour moi ça qui fait la force d'un texte. La multiplicité de ses interprétations. Que chacun puisse y retrouver une part de lui, de ses souvenirs, de son vécu, et c'est sûrement une des clés de son succès. Parce que ces textes, au-delà des musiques accrocheuses, s'adressent à tout le monde... et que chacun puisse coller sur les mots l'interprétation qui lui convient le mieux.

Là, c'était ma partie "prépa Lettres" qui a parlé

@}--}--
C.L.


Inscrit le: 17 Mar 2005
Messages: 957
Sexe:
Age: 44 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Mar 07 Juin 2005, 11:14   Revenir en haut de page Aller en bas 
Yop,


C'est bien vrai... Chacun y trouve quelque chose... Qui peut etre completement different de quelqu'un d'autre... Tu as raison Marjo, je pense que son succés y est bcp lié...

En tout cas, quelqu'en soit la veritable interpretation, elle restera toujours une de mes preférées.
 
Montrer les messages depuis   Trier par   
 
Page 1 sur 2 [23 messages]   Aller à la page: 1, 2 Suivante
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant



Afficher la légende
Sauter vers:  

  Copyright  
   

[ Temps : 0.6898s ][ Requêtes : 20 (0.0187s) ][ Débogage actif ]