Forum Là-Bas -
       
Goldman dans la presse : Aucun flux disponible
  Forum Là-Bas Index du Forum  
Ça s'est passé un 25 Septembre : 1991 : Concert à Paris - Zénith - Tournée FGJ / 1998 : Concert à Caen - Zénith - Tournée En Passant
Bonjour Guest
La date/heure actuelle est Lun 25 Sep 2017, 20:38
Toutes les heures sont au format UTC + 2 (DST en action)
Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visite
Voir les messages sans réponses



Modérateurs: Là-bas'Modos
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Page 3 sur 7 [94 messages]   Aller à la page: Précédente 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 Suivante
     Mes poèmes le temps que Marjo n'est pas là    
cris



Inscrit le: 10 Fév 2005
Messages: 19579
Localisation: 78
Sexe:
Age: 47 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
Message  Posté le: Ven 21 Oct 2005, 14:35   Revenir en haut de page Aller en bas 
el poeta et

Tu es de ma famille, bien plus que celle du sang....

Même si on veut faire autrement, on aime comme on a été aimé....
Add

Modette


Inscrit le: 30 Mar 2003
Messages: 8212
Localisation: Reims
Sexe:
Age: 31 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Ven 21 Oct 2005, 22:11   Revenir en haut de page Aller en bas 
waou comment c'est beau...

Je cherche une signature...
el poeta



Inscrit le: 26 Mar 2005
Messages: 7318
Localisation: Tarnos
Sexe:
Age: 28 ans
Nombres de coupes: 1 
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger
Message  Posté le: Jeu 03 Nov 2005, 21:15   Revenir en haut de page Aller en bas 
Je traîne ce soir dans les rues,
Je ne sais pas pourquoi je suis nu,
Il n'y a qu'une chose dans mon esprit
C'est d'enfin revoir la vie.
Je marche sur ce chemin obscur
Je touche le rebord d'un mur,
Un coup une arme sur ma tampe
Une fleur a son bout
Pendant des secondes elle campe
Avant que je vois flou.
Je me reveille ensuite
Je vois la fleur prendre fuite,
Je me dis que le bonheur est dans le pré
Où cette fleur a poussé.
J'ai beau le chercher
Je ne sais le trouver,
Quand la pleine lune se reveille
Mais mauvais souvenirs me rayent
Mais mon sourrire reste
Ma fleur est comme la peste,
Elle s'est encrée a moi un jour
Elle restera en moi pour toujours...
Bonheur qui un jour me toucha
Bonheur qui resteras en moi
Sue je vois sombre ou je vois clair
Toi tu t'emporteras toujours dans l'air.

Sa façon de marcher dans mon rêve son parfum qui s'évanouit Quand elle disparaît de ma vie.... tout était dit

Et je sais qu'en chemin Le danger dans un paradis C'est de rencontrer un ange Et qu'il vous sourie
ilovangel et jjg


Inscrit le: 09 Mar 2005
Messages: 2808
Localisation: bruxelles
Sexe:
Age: 29 ans
Nombres de coupes: 4 
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
Message  Posté le: Ven 04 Nov 2005, 09:39   Revenir en haut de page Aller en bas 
mon pitit poète....
el poeta



Inscrit le: 26 Mar 2005
Messages: 7318
Localisation: Tarnos
Sexe:
Age: 28 ans
Nombres de coupes: 1 
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger
Message  Posté le: Ven 04 Nov 2005, 23:14   Revenir en haut de page Aller en bas 
Toi l'homme qui me connait,
Toi qui sais qui je suis vraiment!
Comment aurai-je pu deviner
Que tu n'est pas de mon sang!
Toi l'hommme qui sait ce que j'aime
Pouyrquoi je ne le sais pas
Toi qui sait mon amour et ma haine
Qui est mon ombre a chaque pas!
Toi l'homme qui sait vraiment m'aprecier
Toi a qui je ne mentirai
Même si je le fais
Tu l'aurai deviné!
Toi qui me remet sur la route
Toi qui contrôle ma torture
Toi qui me prive du doute
Quand de moi je suis tellement sur!
Pouquoi je ne me connais pas autant
Que tu me connais
Pourquoi il faut se dire avant
Que je me perd des que je suis né!
Toi l'homme qui sait me découvrir
Toi l'homme qui connait le meilleur et le pire
Dis moi toi l'homme heureux
Pourquoi de ne pas me connaître je suis si malheureux...

merci sophie

Sa façon de marcher dans mon rêve son parfum qui s'évanouit Quand elle disparaît de ma vie.... tout était dit

Et je sais qu'en chemin Le danger dans un paradis C'est de rencontrer un ange Et qu'il vous sourie
el poeta



Inscrit le: 26 Mar 2005
Messages: 7318
Localisation: Tarnos
Sexe:
Age: 28 ans
Nombres de coupes: 1 
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger
Message  Posté le: Ven 11 Nov 2005, 20:48   Revenir en haut de page Aller en bas 
"Je ne sais qu'une chose
C'est que je ne sais rien"
Voila écrit en prose,
La vie d'un soit disant vaut rien.
Un homme qui veut savoir
Mais a quoi ca sert?
Puisque l'on reste dans le noir
Et notre savoir reste en hiver.
On n'en saura jamais assez
Qu'avec ce que l'on sait
Puisque ce que l'on connait
Est de la plus petite infinité!
Toi homme qui croit savoir
Sache que tu racontes des histoires
Même si on s'y perds parfois
La connaissance on ne connait pas.
Sache qu'une seule chose,
C'est que si tu penses ca
C'est qu'une fois enfin tu oses
Te demander pouquoi on vit comme ca!
Tu te demandes a quoi sert la vie
Tu te demandes qu'est ce que l'infini
Tu ne sauras jamais
Car la vie est trop courte pour te delivrer.

Sa façon de marcher dans mon rêve son parfum qui s'évanouit Quand elle disparaît de ma vie.... tout était dit

Et je sais qu'en chemin Le danger dans un paradis C'est de rencontrer un ange Et qu'il vous sourie
ilovangel et jjg


Inscrit le: 09 Mar 2005
Messages: 2808
Localisation: bruxelles
Sexe:
Age: 29 ans
Nombres de coupes: 4 
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
Message  Posté le: Ven 11 Nov 2005, 22:05   Revenir en haut de page Aller en bas 
Tiens donc m'sieur "ke tt le monde i veu lui fer boir la cigue"
Je trouve que c'est vraiment bien écrit ! super
el poeta



Inscrit le: 26 Mar 2005
Messages: 7318
Localisation: Tarnos
Sexe:
Age: 28 ans
Nombres de coupes: 1 
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger
Message  Posté le: Jeu 15 Déc 2005, 10:51   Revenir en haut de page Aller en bas 
C'est au seuil de ta porte
Que je me vois revivre,
Quand je revois les autre
Et leur beauté que j'avais nié jusqu'ici.

C'est au seuil de ta porte
Que j'ai les yeux qui brillent,
Au seuil du depart de mon âme forte
Que les douleurs ne crient.

C'est au seuil de ta porte
Que je vois votre eternel,
Pour que de la scene je sorte
Et que je salue vos paternels.

C'est au seuil de ta porte
Qu'on arrive a voir le plus beau,
D'une âme presque morte
Que l'on combat le mieux le fléu.

C'est au seuil de ta porte
Que je te demande pardon,
C'est en esperant voir les apôtres
Que je ne dis pas non.

C'est en étant devant toi
Que le plus beau reste a venir,
Je vous le dis et croyez moi
Que tout commence que on a vecu le pire.

C'est en étant devant toi
Que je suis aveugle,
C'est en partant avec toi
Que je m'envole comme un aigle...

Sa façon de marcher dans mon rêve son parfum qui s'évanouit Quand elle disparaît de ma vie.... tout était dit

Et je sais qu'en chemin Le danger dans un paradis C'est de rencontrer un ange Et qu'il vous sourie
noi



Inscrit le: 02 Sep 2004
Messages: 6073
Localisation: BREST
Sexe:
Age: 31 ans
Nombres de coupes: 1 
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger
Message  Posté le: Ven 16 Déc 2005, 09:03   Revenir en haut de page Aller en bas 
c'est beauuuuuuuuu

"la vie c'est mieux quand on est amoureux...."

http://ticougnou.skyblog.com
ilovangel et jjg


Inscrit le: 09 Mar 2005
Messages: 2808
Localisation: bruxelles
Sexe:
Age: 29 ans
Nombres de coupes: 4 
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
Message  Posté le: Mar 17 Jan 2006, 22:07   Revenir en haut de page Aller en bas 
...tout était dit...tit loup

" [...Le bruit que je faisais en marchant était tout égaré dans ce silence [...]" AG
el poeta



Inscrit le: 26 Mar 2005
Messages: 7318
Localisation: Tarnos
Sexe:
Age: 28 ans
Nombres de coupes: 1 
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger
Message  Posté le: Sam 28 Jan 2006, 09:32   Revenir en haut de page Aller en bas 
Je t'aimerai


Je passerai la ou le vent passe
Je ferai tout pour que ton coeur ne se glace
J'irai loin de tout quoi que tu fasses
Si ton desir est que je m'efface.

Le printemps va bientôt se coucher
Les oiseaux la prairie et la gaité
Tout ca va un jour nous manquer
Ce jour la encore je t'aimerai.

Les grandes vagues des conquistadors
Les pouvoir des hommes et de l'or
Je mettrai tout ça a tes pieds
Si tu veux bien l'accepter.

Le chant des oiseaux au soleil levant
L'histoire d'un jour et d'un enfant
Les yeux aussi brillant que le soleil
Et la joie aussi grande que le ciel.

Je t'enverrai tout ces oiseaux blancs
Et la beauté des cheveaux cavalant
Je t'enverrai le plus beau du monde
Et même la terre la plus feconde.

Je vois la nuit et les etoiles briller
Un soir un matin lever coucher,
Je n'aurai qu'une chose a regretter
C'est ce jour ou l'on ne s'est pas rencontré.

La verdure d'un champ bien arrosé
Les larmes sur tes yeux qui se mettent a briller
Le ciel et le bleu du rêve
Et l'arbre et sa meilleure seve.

Je t'apporterai tout ces cadeaux
Pour toi je serai pret a reprendre a zero
Pour la plus belle creature qui existe
La seule vie a qui je me risque.

Je te ferai tout l'amour de la terre
Je te dirai les plus beaux poemes
Que ce soit de Rimbau ou Moliere
Et je ferai une vie de boheme.

J'irai la ou le soleil se leve
J'irai dans ce mon ou l'on fait une treve
Et si tu veux tout ca je te donnerai
N'oublie pas qu'encore je t'aimerai.


excusez moi de mon absence mais je reviens avec l'espoir de faire mieux qu'avant

Sa façon de marcher dans mon rêve son parfum qui s'évanouit Quand elle disparaît de ma vie.... tout était dit

Et je sais qu'en chemin Le danger dans un paradis C'est de rencontrer un ange Et qu'il vous sourie
cris



Inscrit le: 10 Fév 2005
Messages: 19579
Localisation: 78
Sexe:
Age: 47 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
Message  Posté le: Lun 30 Jan 2006, 10:11   Revenir en haut de page Aller en bas 
toujours aussi bien

Tu es de ma famille, bien plus que celle du sang....

Même si on veut faire autrement, on aime comme on a été aimé....
Jane



Inscrit le: 28 Avr 2005
Messages: 10841
Localisation: 78
Sexe:
Age: 48 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
Message  Posté le: Lun 30 Jan 2006, 14:44   Revenir en haut de page Aller en bas 

Je sais les hivers, je sais le froid mais la vie sans toi je sais pas
el poeta



Inscrit le: 26 Mar 2005
Messages: 7318
Localisation: Tarnos
Sexe:
Age: 28 ans
Nombres de coupes: 1 
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger
Message  Posté le: Lun 30 Jan 2006, 22:44   Revenir en haut de page Aller en bas 
merci beaucoup



Je passerai la ou le vent passe
Je ferai tout pour que ton coeur ne se glace
J'irai loin de tout quoi que tu fasses
Si ton desir est que je m'efface.

Le printemps va bientôt se coucher
Les oiseaux la prairie et la gaité
Tout ca va un jour nous manquer
Ce jour la encore je t'aimerai.

Les grandes vagues des conquistadors
Les pouvoir des hommes et de l'or
Je mettrai tout ça a tes pieds
Si tu veux bien l'accepter.

Le chant des oiseaux au soleil levant
L'histoire d'un jour et d'un enfant
Les yeux aussi brillant que le soleil
Et la joie aussi grande que le ciel.

Je t'enverrai tout ces oiseaux blancs
Et la beauté des cheveaux cavalant
Je t'enverrai le plus beau du monde
Et même la terre la plus feconde.

Je vois la nuit et les etoiles briller
Un soir un matin lever coucher,
Je n'aurai qu'une chose a regretter
C'est ce jour ou l'on ne s'est pas rencontré.

La verdure d'un champ bien arrosé
Les larmes sur tes yeux qui se mettent a briller
Le ciel et le bleu du rêve
Et l'arbre et sa meilleure seve.

Je t'apporterai tout ces cadeaux
Pour toi je serai pret a reprendre a zero
Pour la plus belle creature qui existe
La seule vie a qui je me risque.

Je te ferai tout l'amour de la terre
Je te dirai les plus beaux poemes
Que ce soit de Rimbau ou Moliere
Et je ferai une vie de boheme.

J'irai la ou le soleil se leve
J'irai dans ce mon ou l'on fait une treve
Et si tu veux tout ca je te donnerai
N'oublie pas qu'encore je t'aimerai.

Sa façon de marcher dans mon rêve son parfum qui s'évanouit Quand elle disparaît de ma vie.... tout était dit

Et je sais qu'en chemin Le danger dans un paradis C'est de rencontrer un ange Et qu'il vous sourie
el poeta



Inscrit le: 26 Mar 2005
Messages: 7318
Localisation: Tarnos
Sexe:
Age: 28 ans
Nombres de coupes: 1 
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger
Message  Posté le: Mar 31 Jan 2006, 20:42   Revenir en haut de page Aller en bas 
Étendue dans de lointaines contrées,
La ou le vent même en hiver souffle
La chaleur des plus grand étés,
En même temps de celui qui ne nous etouffe.
Loin de ce pays de verdure et de beauté
Loin de la ou nos coeurs se sont croisés,
Là où les oiseaux se sont mis a gasouiller
De leur chant les plus sublimes,
Je me dis que toujours je la reconnaitrais
Celle qui me fit sortir de abymes.

Là bas dans ton pays ou tout est neuf
Le pays fécond accompagné de l'âne et du boeuf,
Je me rappelle de chaques paroles dites
Je me souviens de tous ces coins qui sont des myhtes.
Grand pays ou les montagnes regnent dans le paysage
La neige si splendide qu'on la confond avec les nuages,
De tout son royaume la nature la bas gouverne,
Le pays le plus beau où l'on peut se perdre.

Les animaux ne sont plus si bestiaux
J'en vois même un qui en porte un autre sur son dos.
Un pays si beau que l'utopie n'aurai fait mieux
Que de rêver un endroit si beau, si merveilleux.
On pourrait même le comparer au paradis
L'endroit des anges et de notre seconde vie.
Tout est tellement comme on rêve
Qu'on ne voudrai jamais plus se reveiller,
Et pourtant les souffrances ne sont même plus breves
Dans l'endroit ou la souffrance ne peut exister.

Cet endroit existe vraiment et croyez moi,
Vous ne saurez imaginer comment
Un pays sans loi sans commandement
Existe caché de vos esprits froids.

Cet endroit vous rechauffe même quand il fait froid
Cet endroit est vraiment la ou vous ne savez toujours pas,
Vous ne savez pas a quel point ca peut etre bon
De connaître le coeur d'un homme comme vous
Un homme qui n'a réellement aucun don
Et pourtant qui porte son rêve en vous...

Sa façon de marcher dans mon rêve son parfum qui s'évanouit Quand elle disparaît de ma vie.... tout était dit

Et je sais qu'en chemin Le danger dans un paradis C'est de rencontrer un ange Et qu'il vous sourie
 
Montrer les messages depuis   Trier par   
 
Page 3 sur 7 [94 messages]   Aller à la page: Précédente 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 Suivante
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant



Afficher la légende
Sauter vers:  

  Copyright  
   

[ Temps : 0.4484s ][ Requêtes : 22 (0.0185s) ][ Débogage actif ]