Forum Là-Bas -
       
Goldman dans la presse : Aucun flux disponible
  Forum Là-Bas Index du Forum  
Ça s'est passé un 25 Septembre : 1991 : Concert à Paris - Zénith - Tournée FGJ / 1998 : Concert à Caen - Zénith - Tournée En Passant
Bonjour Guest
La date/heure actuelle est Lun 25 Sep 2017, 20:43
Toutes les heures sont au format UTC + 2 (DST en action)
Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visite
Voir les messages sans réponses



Modérateurs: Là-bas'Modos
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Page 4 sur 7 [94 messages]   Aller à la page: Précédente 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 Suivante
     Mes poèmes le temps que Marjo n'est pas là    
ilovangel et jjg


Inscrit le: 09 Mar 2005
Messages: 2808
Localisation: bruxelles
Sexe:
Age: 29 ans
Nombres de coupes: 4 
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
Message  Posté le: Jeu 09 Fév 2006, 23:22   Revenir en haut de page Aller en bas 
Waouw,..et ben chapeua, elui là, il rentre dans mes préferé, super beau...
mon loulou d'amourrrrrrrr,..sache que je...

PS: trop longtemps qu'on a pas discuté...

" [...Le bruit que je faisais en marchant était tout égaré dans ce silence [...]" AG
Marjolaine



Inscrit le: 24 Juin 2002
Messages: 7718
Localisation: Perpignan
Sexe:
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Ven 10 Fév 2006, 10:12   Revenir en haut de page Aller en bas 
Trois nouveaux poèmes ajoutés dans la rubrique

@}--}--
el poeta



Inscrit le: 26 Mar 2005
Messages: 7318
Localisation: Tarnos
Sexe:
Age: 28 ans
Nombres de coupes: 1 
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger
Message  Posté le: Jeu 01 Juin 2006, 10:37   Revenir en haut de page Aller en bas 
je ne suis pas très présent ces derniers temps... je viens vous lire si je peux venir! et hier une illumination m'est arrivée.... alors voilà pour donner signe de ma vie je vous montre mes deux dernières créations!


-------------------------------------------------------------------------------------

Inconnu



Fleuve qui coule dans un printemps ruisselant,
Pierre qui coule dans ce fleuve innocent.
Déchirement du feu et de l'eau
Embrasement de la force de ces flots.

Heures qui passent dans un temps inconnu,
Temps qui éfface pour des hommes retenus.
Jour qui écrasent sans être reconnus
Vies qui lassent dans les ombres des rues.

Chants qui tassent les esprits nocturnes,
Paroles qui rasent et piquent comme des cornes.
Notes qui croisent malaise et déchirement
Musiciens en extase devant cet art érrant.

Nuit qui tombe et esprits dormants,
Grande robe du ciel scintillant,
Étoile filante disparaît dans le ciel
Noir attirant par des lunes de miel.

Sentiments banaux de pierre et misère
Cœurs de héros qui meurent en étant fiers,
Mais cœur de pierre dans la liberté
Des peurs des prières pour l'éternité.

Fleur qui fane dans le bon printemps
Parfum qui émane de la beauté des champs,
Pétales qui flanent dans ce climant ambiant
Abeilles qui butinent le cœur de cet enfant.

Nature si belle dans la maurosité
Un paysage tel ne peut rendre que gai,
Poème cruel qui d'un coup disparaît
D'un écrivain frêle dont la force est d'imaginer.

-------------------------------------------------------------------------------------

Poète



Nous sommes les peintres de mots,
Le cœur de tous nos héros,
Nous sommes ce qui font rêver,
Les ombres que vous imaginez.
Nous sommes traces du temps qui traîne,
Nous sommes les prisonniers et les chaînes,
Nous faisons sourir comme donnons de la peine,
Nous vous rendons tous rois et reines.
Nous somme derrière vos rêves et vos images,
Nous sommes vos calmes et vos ravage,
Nous racontons histoire de vie et de naufrages
Nous essayons de vous faire rêver à tout âge.
Nous sommes frissons et réconfort
Nous sommes aussi faibles que forts,
Nous traçons vos vies avec tous nos efforts
Nous traçons votre vie de la nauissance à la mort.

Toi Poète qui t'endors ce soir
N'oublie pas que l'on est là
C'est pourtant pas dur d'y croire
Qu'écrire n'est pas un hasard pour toi.

-------------------------------------------------------------------------------------

ça change du style habituel.. enfin je pense mais ces poèmes ont beaucoup plus aux personnes à qui je les ai fait lire..... alorsq je le partage avec vous....

merci

Sa façon de marcher dans mon rêve son parfum qui s'évanouit Quand elle disparaît de ma vie.... tout était dit

Et je sais qu'en chemin Le danger dans un paradis C'est de rencontrer un ange Et qu'il vous sourie
cris



Inscrit le: 10 Fév 2005
Messages: 19579
Localisation: 78
Sexe:
Age: 47 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
Message  Posté le: Jeu 01 Juin 2006, 10:39   Revenir en haut de page Aller en bas 

Tu es de ma famille, bien plus que celle du sang....

Même si on veut faire autrement, on aime comme on a été aimé....
Pika



Inscrit le: 23 Mar 2005
Messages: 13332
Sexe:
Age: 39 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Jeu 01 Juin 2006, 19:43   Revenir en haut de page Aller en bas 
t'es un génie

"je serai toujours là pour toi "
el poeta



Inscrit le: 26 Mar 2005
Messages: 7318
Localisation: Tarnos
Sexe:
Age: 28 ans
Nombres de coupes: 1 
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger
Message  Posté le: Lun 05 Juin 2006, 16:09   Revenir en haut de page Aller en bas 
Immortel


Comme le marin déchiré entre amour et mer
Le cœur a ses passions,
C'est le lien étroit entre le printemps et l'hiver
Qui fait qu'ils ont des raisons.
C'est le déchirement d'un cœur de pierre
Qui lui fait trouver une maison,
C'est la séparation d'un père et d'une mère
Qui nous ronge dans le fond.

Comme l'enfant séparé de sa mère
On pleure doucement,
Quand on passe de la paix à la guerre
On reprend cet esprit rageant.
Comme le plus grand des esprits grégaire
On a besoin de sentiment,
Poussé par la raison de faire une paire
On veut devenir grand.

Comme un oeil sans beauté particulière
On la choisit pour de bon,
Depuis le début jusqu'à la fin de notre ère
Notre destin suit cette direction.
Comme la sagesse de nos grands arrières
Il faut une condition,
Il faut la force et le courage pour le faire
Pour un amour qu'un jour nous oublierons.

Sa façon de marcher dans mon rêve son parfum qui s'évanouit Quand elle disparaît de ma vie.... tout était dit

Et je sais qu'en chemin Le danger dans un paradis C'est de rencontrer un ange Et qu'il vous sourie
el poeta



Inscrit le: 26 Mar 2005
Messages: 7318
Localisation: Tarnos
Sexe:
Age: 28 ans
Nombres de coupes: 1 
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger
Message  Posté le: Mer 01 Nov 2006, 22:53   Revenir en haut de page Aller en bas 
allé un petit nouveau pour mes fans inconditionnés qui n'attendaient plus que ça

Artiste



Ce n'est pas dans les partition
Que l'on trouve les belles paroles,
C'est tout simplement dans l'addition
D'un géni et d'un coup de bol.

Ce n'est pas dans la chanson
Que l'on entend les plus belles voix,
C'est dans une mysterieuse liaison
Entre amour et désaroua.

Ce n'est pas dans le son des notes
Que se trouve cette grande magie
Qui fait qu'un artiste se comporte
Dans un monde dévoué pour lui.

Ce n'est pas dans l'instrument
Que se trouve le plus grand art
C'est celui qui en l'imaginant
Se sentait toujours autrepart.

Ce n'est pas dans la tête que l'on parle bien
Mais seulement dans notre coeur
Si ce poème pour vous ne vaut rien
Pour moi c'est comme un cri du bonheur.

Sa façon de marcher dans mon rêve son parfum qui s'évanouit Quand elle disparaît de ma vie.... tout était dit

Et je sais qu'en chemin Le danger dans un paradis C'est de rencontrer un ange Et qu'il vous sourie
el poeta



Inscrit le: 26 Mar 2005
Messages: 7318
Localisation: Tarnos
Sexe:
Age: 28 ans
Nombres de coupes: 1 
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger
Message  Posté le: Mer 01 Nov 2006, 23:06   Revenir en haut de page Aller en bas 
Voilà maintenant une histoire que j'avais écrit il y a peud e temps, pour les fanas d'histoires poètiques et les lecteurs s'interessant aux petits écrivains.
Ce poème parle simplement d'aujourd'hui... pourtant ça peut paraitre comme si ça faisait des siècles...


Moyen-Âge


L'épée et le glaive sont maintenant bien gardés
Quiconque ira le trouver je le couronerai
Par la plus grande bravourd et volonté
C'est pour lui que la main de ma fille sera destinée.

Une histoire d'amour pourtant si banal
Une histoire mythique et pourtant géniale
Quand l'homme emporté par ce sentiment
Ravage les animaux en gardant un cœur grand.

Le chevalier pittoresque et majestueux
Aujourd'hui représenté sur les reliefs ebahissant nos yeux
Nous fait rêver d'une destinée pareil
Quand on veut commencer une vie si belle.

Les paroles pour le début de la quête
Dites par un roi qui n'aura bientôt plus de tête
Et qui se fera oublié par une grande fête
Dit ces mots là quand des chevaliers il rejette :

« Chevalier venant de nul part, à toi je parle
Chevalier sans foi ni loi, lâche de suite tes armes.
Ce n'est pas en foncant tête baissée
Que tou pourra la main de ma fille baiser. »

« Ô grand chevalier chevauchant les vertes vallées
Toi le grand le pur et ta vie sans gaieté
Enfin à toi se présente une opportunité
Celle qui est de se marier. »

« Quant à moi Roi de ce grand pays
Je ne suis plus désiré ni ma vie
Alors pour me faire pardonner
Le plus vaillant des rois je veux donner. »

Ainsi la bonté du roi fut faites
Un chevalier brave et inconnu gagna la quête
Le roi partit dans des contrées lointaines
Pour que le nouveau roi prenne les reines.

Quelques années plus tard le noueau roi désespéré
Appelle l'ancien du pays et de la cité
Car maintneant il n'arrive plus à diriger
Et comprends alors la douleur de celui qu'il a détronné.

Il apprit alors qu'il faut comprendre les conscéquence
Quand on prend la suite d'un pouvoir de démence
Et il faut alors avoir l'esprit de reconnaissance
Que l'on a quand on dirige avec tant de clémence.

On n'ets pas obligé de correspondre à ce que l'on cherche
On a juste besoin de bien faire le travail donné
Pour un roi comme pour un vallet la ravail doit être respecté
Car dans la solitude du faussé personne ne vous tendra une perche.


Si vous avez des critiques à faire faites les il faut que je progresse encore

Sa façon de marcher dans mon rêve son parfum qui s'évanouit Quand elle disparaît de ma vie.... tout était dit

Et je sais qu'en chemin Le danger dans un paradis C'est de rencontrer un ange Et qu'il vous sourie
Pika



Inscrit le: 23 Mar 2005
Messages: 13332
Sexe:
Age: 39 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Mer 01 Nov 2006, 23:48   Revenir en haut de page Aller en bas 
wouaw super

"je serai toujours là pour toi "
el poeta



Inscrit le: 26 Mar 2005
Messages: 7318
Localisation: Tarnos
Sexe:
Age: 28 ans
Nombres de coupes: 1 
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger
Message  Posté le: Sam 04 Nov 2006, 01:13   Revenir en haut de page Aller en bas 
Voilà le petit dernier... assez triste je l'avoue.... mais si vrai... dites moi ce que vous en pensez même si c'ets par MP pour que je m'améliore.. merci

Paix




La peur au ventre, le dos courbé
Quand tu nous hantes, éternité.
La peine de vivre, La joie de soufrir
Un sacrifice au pire, l'encre qui fait mourir.
L'angoisse du jour, le réconfort de la nuit,
La flac m'entoure, le sang me fuit.

Une guerre mentale, un sentiment d'impuissance,
Une âme qui râle, une jeunesse d'imprudence.
Un hiboux qui crie, les images pleins d'effrois,
Un homme puni, de défendre ses choix.

Demain au levé, je ferai mes adieu,
Quand je serai tombé, je fais signe aux cieux.
Demain inconnu, visage pâle,
Quand on l'a cru, tout se dévoile.

C'est peut être le dernier jour,
Mais c'ets le début de la fin.
Je combats le temps qui court,
Mais on m'abat au loin.
Toi qui me prendra la vie,
Qu'on ne te la prenne pas.
La souffrance de la vie,
Tu la vivras... et pas moi.

Puni sera l'homme qui m'aura tué,
Quand il repensera à cette guerre.
Aujourd'hui en 2006 on est montré
Comme de hommes sans coeur.
Je te vaincrai tôt ou tard
Tu me perdra juste un soir.


merci

Sa façon de marcher dans mon rêve son parfum qui s'évanouit Quand elle disparaît de ma vie.... tout était dit

Et je sais qu'en chemin Le danger dans un paradis C'est de rencontrer un ange Et qu'il vous sourie
cris



Inscrit le: 10 Fév 2005
Messages: 19579
Localisation: 78
Sexe:
Age: 47 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
Message  Posté le: Mar 07 Nov 2006, 10:24   Revenir en haut de page Aller en bas 
toujours aussi bien

Tu es de ma famille, bien plus que celle du sang....

Même si on veut faire autrement, on aime comme on a été aimé....
el poeta



Inscrit le: 26 Mar 2005
Messages: 7318
Localisation: Tarnos
Sexe:
Age: 28 ans
Nombres de coupes: 1 
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger
Message  Posté le: Mar 05 Déc 2006, 17:36   Revenir en haut de page Aller en bas 
Danger


Je bois de ton nectar tous les jours
Sans me rappeller de la veille.
Tu me donnes un bonheur si court
Que te poursuivre dès mon réveil
Est un besoin essentiel et vital
Que j'en ai du plaisir quand je t'avale.
Je ne sais plus ce que je fais,
Mais ce n'est pas grave
Car je peux encore te vénerer
Même si ma situation s'agrave.
Je suis malade de toi,
Mais que veux tu c'est de l'amour
Une passion qui hélas s'accroît
Et qui durera toujours.
A cause de toi je peux mourir
Grâce à toi je me sens vivre.
Te voir est déjà pour moi un soulagement,
Même plus que de voir me femme en rentrant.
Vous avez peut être déjà décvouert
Ma triste passion qui est traitre,
J'y ai gouté étant jeune et maintenant
Je suis pour toujours dépendant.
Quand je me reveille le matin dans la rue
Je ne vois plus les coups que je donne,
Dans la vie j'ai vraiment tou perdu
C'est cela être un ivrogne.


Pour ton père...

Sa façon de marcher dans mon rêve son parfum qui s'évanouit Quand elle disparaît de ma vie.... tout était dit

Et je sais qu'en chemin Le danger dans un paradis C'est de rencontrer un ange Et qu'il vous sourie

Dernière édition par el poeta le Mar 05 Déc 2006, 19:35; édité 1 fois
LeeLoOo

Modette


Inscrit le: 30 Mar 2005
Messages: 5214
Localisation: LeeLooToWn
Sexe:
Age: 33 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
Message  Posté le: Mar 05 Déc 2006, 17:41   Revenir en haut de page Aller en bas 
Je trouve ce poème très touchant et bien écrit, mais est-ce bien indépendant que tu voulais mettre dans ces vers? Et non pas dépendant?

            el poeta a écrit    
Danger


J'y ai gouté étant jeune et maintenant
Je suis pour toujours indépendant.

Pour ton père...

Une jolie fleur dans une peau de vache, une jolie vache déguisée en fleur

el poeta



Inscrit le: 26 Mar 2005
Messages: 7318
Localisation: Tarnos
Sexe:
Age: 28 ans
Nombres de coupes: 1 
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger
Message  Posté le: Mar 05 Déc 2006, 19:37   Revenir en haut de page Aller en bas 
pardon je suis juste malade et lors de mes relectures ça m'a échappé

merci pour ton compliment et ta correction LeeLoOo

Sa façon de marcher dans mon rêve son parfum qui s'évanouit Quand elle disparaît de ma vie.... tout était dit

Et je sais qu'en chemin Le danger dans un paradis C'est de rencontrer un ange Et qu'il vous sourie
LeeLoOo

Modette


Inscrit le: 30 Mar 2005
Messages: 5214
Localisation: LeeLooToWn
Sexe:
Age: 33 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
Message  Posté le: Mer 06 Déc 2006, 12:11   Revenir en haut de page Aller en bas 
Mais de rien!

Une jolie fleur dans une peau de vache, une jolie vache déguisée en fleur

 
Montrer les messages depuis   Trier par   
 
Page 4 sur 7 [94 messages]   Aller à la page: Précédente 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 Suivante
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant



Afficher la légende
Sauter vers:  

  Copyright  
   

[ Temps : 0.4501s ][ Requêtes : 22 (0.0170s) ][ Débogage actif ]