Forum Là-Bas -
       
Goldman dans la presse : Aucun flux disponible
  Forum Là-Bas Index du Forum  
Ça s'est passé un 20 Juillet : 1986 : Concert à Royan (avec Cock Robin en première partie) - Tournée Deuxième Visite
Bonjour Guest
La date/heure actuelle est Ven 20 Juil 2018, 01:13
Toutes les heures sont au format UTC + 2 (DST en action)
Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visite
Voir les messages sans réponses



Modérateurs: Là-bas'Modos
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Page 1 sur 2 [30 messages]   Aller à la page: 1, 2 Suivante
     En Passant    
zyk



Inscrit le: 22 Juin 2002
Messages: 524
Localisation: Toulouse
Sexe:
Age: 35 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur
Message  Posté le: Jeu 02 Jan 2003, 13:49   Revenir en haut de page Aller en bas 
Toutes les ébènes ont rendez-vous
Lambeaux de nuit quand nos ombres s'éteignent
Des routes m'emmènent, je ne sais où
J'avais les yeux perçants avant, je voyais tout

Doucement reviennent à pas de loup
Reines endormies, nos déroutes anciennes
Coulent les fontaines jusqu'où s'échouent
Les promesses éteintes et tous nos voeux dissous

C'était des ailes et des rêves en partage
C'était des hivers et jamais le froid
C'était des grands ciels épuisés d'orages
C'était des paix que l'on ne signait pas

Des routes m'emmènent, je ne sais où
J'ai vu des oiseaux, des printemps, des cailloux
En passant

Toutes nos défaites ont faim de nous
Serments résignés sous les maquillages
Lendemains de fête, plus assez saouls
Pour avancer, lâcher les regrets trop lourds

Déjà ces lents, ces tranquilles naufrages
Déjà ces cages qu'on n'attendait pas
Déjà ces discrets manques de courage
Tout ce qu'on ne sera jamais, déjà

J'ai vu des bateaux, des fleurs, des rois
Des matins si beaux, j'en ai cueilli parfois
En passant
Nell


Inscrit le: 02 Jan 2003
Messages: 138
Localisation: Normandie
Sexe:
Age: 32 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Jeu 02 Jan 2003, 20:50   Revenir en haut de page Aller en bas 
Je pense que cette chanson hyper mélancolique (comme toutes celles de 'En Passant') parle de la vieillesse. De l'approche de la mort.
Il sait qu'il est trop tard pour changer de vie, et voit son existence comme une sorte de fardeau. Toutes ses fautes reviennent ("toutes nos défaites ont faim de nous", etc...) et constate que les fêtes (et tout et tout) ne sont qu'une poudre aux yeux ("lendemains de fêtes, plus assez saoul"), phrase qui rejoint pour moi le "et partout des gens qui dansent, pour oublier un instant la nuit, le silence et les peines du présent" de 'Tout petit monde'.
Il réfléchit à cela au réveil, une sorte de révélation matinale
("des matins si beaux").
Enfin, le 'en passant' établit la métaphore d'une simple promenade qui représente sa vie. Voilà.
Nell.

Il est certaines blessures au goût de victoire...
Mary.


Inscrit le: 08 Jan 2003
Messages: 16
Sexe:
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Lun 20 Jan 2003, 19:34   Revenir en haut de page Aller en bas 
Salut,
C'est ma chanson préférée...
Pour les paroles,très belles...(des mots que seul Goldman ...)
Parce qu'elle est réaliste, à la limite de la mélancolie (c'est vrai) mais justement si belle ...
En passant, c'est un constat sur la vie, le temps qui passe...pour chacun de nous.
C'est la vie avec ses hauts et ses bas , celle de tout le monde, avec des doutes parfois des peurs....celle qu'on a vécu, les regrets...
C'est une réflexion sur la vie à venir, l'instant présent et finalement sur l'essentiel...ce qui restera...
Une certaine sagesse qui vient avec l'âge?C'est une vision finalement optimiste de la Vie :
"Toutes nos défaites ont faim de nous
Serments résignés sous les maquillages
Lendemains de fête, plus assez saouls
Pour avancer, lâcher les regrets trop lourds [...]

J'ai vu des bateaux, des fleurs, des rois
Des matins si beaux, j'en ai cueilli parfois
En passant "

"Toutes nos défaites ont faim de nous
Serments résignés sous les maquillages
Lendemains de fêtes, plus assez saouls
Pour avancer et lacher les regrets trop lourds"
arno


Inscrit le: 23 Jan 2003
Messages: 2
Sexe:
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Jeu 23 Jan 2003, 18:39   Revenir en haut de page Aller en bas 
c'est pas pour vous fâcher, mais je pense que en passant parle d'une relation amoureuse qui s'arrete, bien plus de la fin d'une vie.

Déjà, comment expliquez vous l'utilisation du ON dans toute la deuxième partie de la chanson ?? Il parle de lui ET de quelqu'un d'autre.

En effet:"j'avais les yeux perçants avant, je voyais tout" montre qu'il n'a pas su voir venir une séparation.
Et tout le 2ème couplet parle des erreurs comises à deux, des pleurs (les fontaines, c'est quoi ??), "les promesses éteintes et tous nos voeux dissous" : il fait une croix sur les projets à deux en pleurant.

"des rêves en partage" : rêves que fait le couple
Puis le refrain, il part, sans elle, et il se rend compte qu'il n'a fait que passer dans la vie de cette fille.

"lendemains de fêtes plus assez saouls" est interessant, car il remarque que le souvenir est encore et toujours présent dans sa nouvelle vie, malgré les fêtes, il ne parvient pas à oublier, même saoul...
"Pour avancer, lacher les regrets trop lourds" : il DOIT oublier pour continuer sa vie.
"Tout ce qu'on ne sera jamais déjà" : il fait le compte de ce qu'ils n'auront pas fait.

En plus, il est à noter que JJG était séparé à ce moment là...

Voilà, dites moi ce que vous en pensez.

Arno
alen


Inscrit le: 31 Déc 2002
Messages: 13
Sexe:
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Jeu 23 Jan 2003, 20:46   Revenir en haut de page Aller en bas 
Je partage complètement l'avis d'Arno ... Je pense également qu'"en passant" parle de la rupture avec une personne aimée . Il évoque meme le divorce et peut etre plus exactement les liens sacrés du mariage qui sont réduit en poussière : "Les promesses éteintes et tous nos voeux dissous".
Avec la troisième strophe, j'ai l'impression qu'il se rend compte que l'histoire d'amour qu'il a vécu n'était peut etre pas si "passionnée" :
"C'était des hivers et jamais le froid
C'était des grands ciels épuisés d'orages
C'était des paix que l'on ne signait pas "

je pense aussi que la rupture peut-etre couvait depuis un moment mais que chacun s'enfermait dans sa routine ... et un jour l'autre prend la décision et lui subit son destin : "Des routes m'emmènent, je ne sais où "

Puis il se rend compte que finalement c'était inévitable et que cela "devait" arriver ...
Déjà ces lents, ces tranquilles naufrages
Déjà ces cages qu'on n'attendait pas
Déjà ces discrets manques de courage
Tout ce qu'on ne sera jamais, déjà

Et voilà ce que je ressens pour cette chanson... mais je pense aussi que chacun peut faire l'interprétation qu'il veut parce qu'elle reste suffisamment floue pour supposer d'autres choses, comme l'histoire de la vie avec ses joies et ses deceptions ... Il sait faire des chansons plus transparente parfois ... Mais là ... c'est tellement intime et il a une telle pudeur qu'il préfère se dévoiler avec un texte plus complexe ...

Ces choses là qui font que nos raisons sont vaines
Ces choses au fond de nous qui nous font veiller tard
brizio



Inscrit le: 28 Sep 2002
Messages: 165
Sexe:
Age: 38 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
Message  Posté le: Jeu 23 Jan 2003, 22:55   Revenir en haut de page Aller en bas 
Je ne pense pas que l'on puisse assimiler tel ou tel vers de cette chanson a un fait precis. Vu qu'elle represente une sorte de bilan, un "regard dans le retroviseur" d'un homme qui se voit viellir, je pense que ces vers expriment un melange de plusieurs experiences et non pas une seule. C'est d'ailleurs pour ca que l'on retrouve l'utilisation du pluriel ( des hivers, des grands ciels, les promesses...) tout au long de la chanson.

Quand a la relation amoureuse, c'est vrai qu'elle doit bien faire partie de ces experiences, mais ca n'est surement pas le sujet unique de la chanson, en tout cas c'est mon opinion.
C'est vrai que cette chanson date de sa separation, et c'est ce qui a du le faire reflechir, le pousser a une sorte d'analyse de sa vie. La melancolie de la chanson reflete certainement son moral de l'epoque , et c'est vrai que tout ca donne une impression de flou et de nostalgie tres reussie...

Mmmh, dieu que tout baigne quand il y'a du soleil...

JJ, à quand un Taratata????
Nell


Inscrit le: 02 Jan 2003
Messages: 138
Localisation: Normandie
Sexe:
Age: 32 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Sam 25 Jan 2003, 15:21   Revenir en haut de page Aller en bas 
J'avais jamais pensé à la fin d'une relation .
Mais c'est vrai que ça se tient.

Bizoux !!!

Il est certaines blessures au goût de victoire...
Pika



Inscrit le: 23 Mar 2005
Messages: 13332
Sexe:
Age: 40 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Mer 01 Juin 2005, 00:15   Revenir en haut de page Aller en bas 
moi c'ets la chanson que j'écoute le plus , je l'adore, elle est mélancolique et je crois que jjg parle de ce qu'il a vécu,mais aussi ça me touche quand il dit "toutes nos défaites ont faim de nous" , on a tous des regrets, des remords pour tel ou tel chose passée, vraiment j'adore cette chanson je la joue souvent.....

"je serai toujours là pour toi "
cris



Inscrit le: 10 Fév 2005
Messages: 19579
Localisation: 78
Sexe:
Age: 48 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
Message  Posté le: Ven 03 Juin 2005, 13:28   Revenir en haut de page Aller en bas 
oui, je suis assez d'accord avec pika, je pense que cette chanson parle de quelqu'un qui fait un peu le bilan de sa vie(avec ses regrets, ses joies, ses peines).

par contre, ne criez pas svp , j'ai du mal avec cette chanson, j'aime pas trop....je trouve qu'elle manque de rythme....trop lente...enfin, j'ai jamais accroché

Tu es de ma famille, bien plus que celle du sang....

Même si on veut faire autrement, on aime comme on a été aimé....
Paskinelle

Modette


Inscrit le: 11 Mar 2005
Messages: 24625
Localisation: Montpellier
Sexe:
Age: 40 ans
Nombres de coupes: 1 
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
Message  Posté le: Ven 03 Juin 2005, 13:39   Revenir en haut de page Aller en bas 
Eh bien j'étais comme toi au début cris, quand j'ai eu l'album j'ai même été surprise que ce soit le nom de tout l'album justement.

Et puis finalement, je ne sais pas trop comment, mais cette chanson est devenue LA chanson du cd, inévitable, et elle me touche profondément, elle me rend mélancolique certes... mais il faut que je l'écoute !

Si le bonheur extérieur n'est que hasard, le bonheur intérieur tu dois le construire toi-même
Johann Kaspar Lavater
cris



Inscrit le: 10 Fév 2005
Messages: 19579
Localisation: 78
Sexe:
Age: 48 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
Message  Posté le: Ven 03 Juin 2005, 13:40   Revenir en haut de page Aller en bas 
je devrais peut être l'écouter plus souvent, alors

Tu es de ma famille, bien plus que celle du sang....

Même si on veut faire autrement, on aime comme on a été aimé....
Pika



Inscrit le: 23 Mar 2005
Messages: 13332
Sexe:
Age: 40 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Ven 03 Juin 2005, 20:58   Revenir en haut de page Aller en bas 
oui c'est sur ! elle est douce en plus, tu peux la mettre le soir , ça calme.....

"je serai toujours là pour toi "
Add

Modette


Inscrit le: 30 Mar 2003
Messages: 8212
Localisation: Reims
Sexe:
Age: 32 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Sam 04 Juin 2005, 00:16   Revenir en haut de page Aller en bas 
            cris a écrit    


par contre, ne criez pas svp , j'ai du mal avec cette chanson, j'aime pas trop....je trouve qu'elle manque de rythme....trop lente...enfin, j'ai jamais accroché


J'te crierais pas, j'suis pareille...

Je cherche une signature...
cris



Inscrit le: 10 Fév 2005
Messages: 19579
Localisation: 78
Sexe:
Age: 48 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
Message  Posté le: Lun 06 Juin 2005, 09:51   Revenir en haut de page Aller en bas 
çà me rassure....

Tu es de ma famille, bien plus que celle du sang....

Même si on veut faire autrement, on aime comme on a été aimé....
ilovangel et jjg


Inscrit le: 09 Mar 2005
Messages: 2808
Localisation: bruxelles
Sexe:
Age: 30 ans
Nombres de coupes: 4 
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
Message  Posté le: Mer 08 Juin 2005, 21:22   Revenir en haut de page Aller en bas 
j'adoooooooore cette chanson,.. les paroles sont magnifiques, la musique aussi,...mais quand il chante ça avec sa voix du "je viens de me réveiller..." rrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh ,...
 
Montrer les messages depuis   Trier par   
 
Page 1 sur 2 [30 messages]   Aller à la page: 1, 2 Suivante
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant



Afficher la légende
Sauter vers:  

  Copyright  
   

[ Temps : 0.5617s ][ Requêtes : 25 (0.0278s) ][ Débogage actif ]