Forum Là-Bas -
       
Goldman dans la presse : Aucun flux disponible
  Forum Là-Bas Index du Forum  
Ça s'est passé un 19 Novembre : 1985 : Concert à Evreux - Tournée Deuxième Visite / 1991 : Concert à  Nice - Tournée FGJ / 1998 : Concert à Paris - Zénith - Tournée En Passant / 2003 : La vidéo "Tous dans le même bateau" obtient la certification "K7-DVD double-platine". / 2003 : L'album "Tous dans le même bateau" obtient la certification "Album platine".
Bonjour Guest
La date/heure actuelle est Dim 19 Nov 2017, 23:44
Toutes les heures sont au format UTC + 2 (DST en action)
Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visite
Voir les messages sans réponses



Modérateurs: Là-bas'Modos
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Page 1 sur 3 [31 messages]   Aller à la page: 1, 2, 3 Suivante
     La véritable histoire de Jean-Jacques Goldman et HarryPotter    
 
One shot -- petit délir perso !
 
miakajj


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 1465
Localisation: Normandie
Sexe:
Age: 32 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger
Message  Posté le: Lun 20 Fév 2006, 12:17   Revenir en haut de page Aller en bas 
Il y a LONGTEMPS, on m'avait demandé une 'tite histoire avec JJ. Et bien le voila !
Pas trés sérieux tout ça...
Dites moi ce que vous en pensez !!!! SVP !!


¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Cette nuit là deux destins se croisèrent. Deux destins bien différents, mais étrangement liés. Le destin d’un enfant, portant une cicatrice en forme d’éclair sur son front. Un enfant triste. Un enfant qui ne reverrait ses amis qu’après une longue absence de deux mois. Cet enfant répondait au nom d’Harry Potter. Et celui d’un homme, assez grand mais pas trop. Un chanteur. Un artiste. Un homme humain avant tout. Jean-Jacques Goldman.

Cette nuit là, le soleil avait chauffé le sol durant toute la journée. La terre, le goudron diffusaient la chaleur accumulée. Une nuit du mois de juillet, sous une canicule, dans un lieu qui n’a pas d’importance, où tout est entre gris clair et gris foncé : ni bien, ni mal. Les choses bien sont dictées par des arrières pensés noires, et le mal a quelque chose de touchant.

Cette nuit là, l’enfant, accablé de sa situation d’enfant, se décida à devenir adulte. Il partit seul de chez son immonde oncle, de son épouvantable tante et de son abominable cousin. Les Dursley. Il marcha des heures, entouré du manteau noir de la nuit, serrant sa baguette magique dans sa main. Il marcha seul dans une ville, sans identité, sans autres passants. Seul sans but, sans envie. Il réfléchit à sa vie : elle n’était pas cohérente avec toute autre vie « normale ». Lui le petit sorcier, adoré par son monde, détesté par sa seule famille restante.

Cette même nuit, dans cette même ville, l’homme marchait seul. Il préférait la nuit : son nom était connu par un pays entier, adoré par des milliers de personnes. Sa situation de star l’amusait, tout comme elle lui faisait peur. Pourquoi donc tant de gens l’aimaient ? Son plaisir : faire des chansons, les chanter. Il était arrivé au point que tout ce qu’il dise ou fasse était admiré pour des milers de personnes. SES fans.

Il s’assit près du petit port, réfléchit à sa vie passée : ses concerts, sa famille, ses amours… Que de belles choses il avait eu dans la vie ! Tout cela grâce à la chanson. Mais c’était aussi elle la cause de bien des désagréments ! Lui, Jean-Jacques, qui était un enfant plutôt timide, devait se surpasser pour donner tout ce qu’il pouvait à son public. Depuis plus de vint ans, son anonymat ne lui était plus permis. Signer des autographes, se faire aborder dans la rue… Il avait perdu sa tranquillité.

Il est était là dans ses réflexions, à l’heure où le bilan post-cinquantaine s’imposait, lorsqu’il entendit un bruit étrange : des pleurs. Confusément. Il s’en approcha calmement. Il découvrit un adolescent, les cheveux aussi noirs que la nuit, ébouriffés, les yeux verts comme des culs de bouteilles.
_ Pourquoi pleurs tu, jeune homme ?

Alors, Harry le regarda droit dans les yeux. Jean-Jacques ressentit alors les sentiments de l’enfant. Sans doute un sortilège de sorcier
_ Je comprends ce qu’il t’arrive, petit. Moi aussi j’ai à peu prés le même problème ( là, ils parlent en anglais : et bien oui, JJ est très doué LOL ). Je rencontre à peu prêt le même. Ta famille ne t’aime pas, moi j’aime la mienne, et elle m’aime. Des gens t’aiment sans que tu saches pourquoi ? Moi, ils m’aiment pour ce que j’étais il y a des années. Tout cela n’a aucun sens !
_ Si au moins je pouvais être à votre place, être aimé par une famille, je serai le plus heureux de la terre !
_ J’aimerai aussi être à la tienne : pouvoir marcher dans la rue sans être reconnu !

Aussitôt, une lumière aveuglante les entourèrent. Elle fit plusieurs fois le tour d’eux, les soulevèrent du sol, puis brusquement disparue, laissant deux corps inconscients derrière elle.

Le lendemain matin, Jean-Jacques se réveilla dans un lieu inconnu. Très sonné, il tarda à se lever.
_ Harry, debout ! Fait le petit déjeuné ! Et dépêche-toi, on ne va pas t’attendre toute la journée.
Quoi ? Comment l’avait appelé la voix derrière la porte ? Harry ? C’était impossible ! Personne ne pouvait s’y tromper ! Il était Jean-Jacques Goldman, le chanteur ! Il se leva avec la ferme intention de protester, quand il passa devant un miroir. Il se regarda, mais ne se vit pas. Mais à la place de son reflet, il y avait celui d’Harry Potter.

A plusieurs centaines de kilomètres de là, Harry se réveilla doucement. Le lit qu’il avait était le plus confortable qu’il eut connu. Exactement comme il voulait ! Il regarda autour de lui. Il était dans une chambre d’hôtel. Quelqu’un frappa.
_ Jean-Jacques, lève-toi, tu as un enregistrement dans deux heures !
Dans cette voix, Harry remarqua un léger accent gallois, mais il n’avait pas comprit. La personne avait parlé en français, une langue dont il était loin de comprendre tout les subtils détails.
_ What ?
Alors, la personne continua en anglais :
_ Je te disais grouille-toi, tu dois enregistrer les cœurs du prochain single de Céline dans deux heures !
Hein ? Enregistrer quoi ? C’est qui cette Céline ? Il fit quand même comme l’avait dit la voix à travers la porte : s’apprêta à s’habiller. Dans la salle de bien, une fraîcheur agréable le submergea. Il fit couler l’eau du robinet pour se nettoyer la peau. En face du vasque, un miroir reflétait la pièce autour. Le visage qu’il aperçut alors n’était pas le sien. C’était l’homme qu’il avait vu la veille, Jean-Jacques Goldman.

Chez les Dursley, Jean-Jacques fit tout ce qu’il put pour éviter une catastrophe. Mais une question l’oppressait : comment pouvait-il être là, dans la peau d’un ado, en train de servir des gens qui apparemment n’avait rien à faire de lui ? Il passa sa matinée à préparer des œufs au bacon, à faire le ménage. Il se rappela de ce qu’il avait vu longtemps auparavant en DVD : les aventures de ce gosse, sa lutte contre le mal.

Dans l’hôtel, Harry prit son petit déjeuné sans desserrer les dents. Il ne voulait pas parler, ne pas montrer aux autres qu’il n’était pas celui qu’il croyait. Le bilingue sembla s’amuser de son désarroi.
_ Allait, viens Jean-Jacques, il est temps qu’on parte !
Il le conduit dans un taxi, par une porte dérobée. Pourquoi cette précaution ? Si Jean-Jacques connaissait un peu Harry, ce dernier ignorait totalement la vie de l’artiste.
Lorsque le chauffeur les aperçut, il ne put réprimer son sourire.
_ Bonjour Jean-Jacques, bonjour Michael.
Ainsi, il sut le nom de celui qui l’accompagnait depuis son réveil.

Toutes ses tâches effectuées, Jean-Jacques partit le plus loin possible qu’il pu. Il suivit au hasard les rues, allait là où ses pas le menaient. Il marcha des heures, sans se soucier du temps qui passait. Dehors, personne ne se souciait de lui. Pour la première fois depuis bien longtemps, il n’était qu’un anonyme parmi tant d’autres. Libre d’aller et venir à sa guise, sans se sentir épié par un paparazzi en quête de scoop.

Le cœur d’Harry se serra lorsqu’il entra dans le studio en compagnie de Michael. Beaucoup de monde était en pleine agitation. Visiblement, quelque chose d’assez important allait arriver.
Plus loin, une main s’agita, attirant son attention. La femme vint rapidement à sa rencontre. C’est alors qu’il la reconnu. Il l’avait vu plusieurs fois à la télé chez ses moldus. La Céline pour qui il devait faire quelques enregistrement n’était pas n’importe laquelle, c’était Céline Dion, LA star mondiale ! Stupéfait, Harry ne bougea pas.
_ Qu’est ce qu’il a Jean-Jacques ce matin ? demanda-t-elle à Michael.
_ Je n’en ai aucune idée, tout à l’heure il m’a parlé en anglais, et depuis rien ! Il ne dit plus rien !
_ Alors Jean-Jacques ? Qu’est ce qu’il t’arrive ( elle aussi lui parlait en anglais ) ? Tu teste sur nous ton futur sketch pour les Enfoirés ? C’est vrai, l’an dernier avec Muriel t’étais presque au point !
Et elle rigola, partit vers un techniciens qui l’appelait depuis une bonne minute.
_ Voilà ton texte, si tu a oublié. Je vais faire les deux guitares manquantes et c’est à toi !
Il regarda la feuille. Des lignes, des points, quelques mots. C’est tout. Dans quelques minutes, il se ridiculiserait devant tout le monde s’il ne parvenait pas à trouver une solution.

Jean-Jacques marchait tranquillement dans une rue desserte, lorsqu’un froid immense l’envahi. Deux immenses silhouettes noires apparurent devant lui. Il sut aussitôt ce que c’était : des détraqueurs, gardiens de la prison d’Azcaban, mais aussi les serviteurs de Voldemort, le sorcier qui veut tuer Harry et régner sur le monde.
Les deux créatures s’approchaient de lui, flottant à quelques centimètres de sol. Harry, lui, aurait su quoi faire. L’un des deux enleva sa cagoulle, alors Jean-Jacques sut ce qu’il allait lui faire : le baiser du détraqueur. La baiser de la mort.
Seul Harry aurait pu échapper à cette mort devenu d’un seul coup presque certaine.

Dans le studio, Michael enregistra les quelques guitares manquantes, puis se tourna vers celui qu’il pensait etre Jean-Jacques.
_ C’est à toi !
Non ! Harry ne pouvait pas faire ça ! Il sentit son visage blanchir.
_ On pourrait peut etre les faire demain, proposa Michael.
Une voix, sévère, lui répondit :
_ On a déjà assez de retard comme ça. On ne peut pas se permettre d’attendre un jour de plus. Si Jean-Jacques ne chante pas aujourd’hui, ça ne sera jamais !
Alors, d’un pas lent, Harry se dirigea vers une petite pièce.

Au même moment, tous les deux pensèrent : cette vie n’est pas la mienne ! Je veux la retrouver !
La même lumière aveuglante les entourèrent. En une seconde, chacun d’eux avait retrouvé sa propre vie.
Harry compris vite la situation dans laquelle il était : il sortit sa baguette, et prononça SPECTRO PATRONUM. Aussitôt, les êtres maléfiques partirent.
Jean-Jacques se mit devant le micro. Il chanta tout ce qu’il devait faire. Le tout très bien interprété.
Avec aisance, chacun fait au mieux ce à quoi il est prédestiné.

http://olivier-gann.forumactif.com/
http://www.myspace.com/miakajj02
Marjolaine



Inscrit le: 24 Juin 2002
Messages: 7718
Localisation: Perpignan
Sexe:
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Lun 20 Fév 2006, 13:16   Revenir en haut de page Aller en bas 
C'est excellent !!

Je l'ai ajouté dans la rubrique "Arts & Créations"

@}--}--
Kickers Girl



Inscrit le: 11 Mar 2005
Messages: 8694
Localisation: Bruxelles
Sexe:
Age: 41 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Lun 20 Fév 2006, 13:26   Revenir en haut de page Aller en bas 
pas mal du tout en effet !!
Pika



Inscrit le: 23 Mar 2005
Messages: 13332
Sexe:
Age: 39 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Lun 20 Fév 2006, 13:27   Revenir en haut de page Aller en bas 
wouaw super, dis je peux le mettre sur mon site harry potter stp?

"je serai toujours là pour toi "
miakajj


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 1465
Localisation: Normandie
Sexe:
Age: 32 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger
Message  Posté le: Lun 20 Fév 2006, 13:53   Revenir en haut de page Aller en bas 
Merci ! Je suis contente que ça vous plaise.
Envole-moi : pas de pb, tu peux !

Sinon, par un accés de folie totale, je l'ai envoyée à JJ... on vera bien s'il répond un jours De toute façon, le honte ne tue pas et j'ai rien à perdre !

http://olivier-gann.forumactif.com/
http://www.myspace.com/miakajj02
Pika



Inscrit le: 23 Mar 2005
Messages: 13332
Sexe:
Age: 39 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Lun 20 Fév 2006, 14:03   Revenir en haut de page Aller en bas 
normalement maintenant c'ets sur mon site mais si jamais ça marche pas dis le moi

"je serai toujours là pour toi "
cris



Inscrit le: 10 Fév 2005
Messages: 19579
Localisation: 78
Sexe:
Age: 47 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
Message  Posté le: Lun 20 Fév 2006, 14:08   Revenir en haut de page Aller en bas 

Tu es de ma famille, bien plus que celle du sang....

Même si on veut faire autrement, on aime comme on a été aimé....
miakajj


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 1465
Localisation: Normandie
Sexe:
Age: 32 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger
Message  Posté le: Lun 20 Fév 2006, 15:29   Revenir en haut de page Aller en bas 
LOL cris.
Merci !!

http://olivier-gann.forumactif.com/
http://www.myspace.com/miakajj02
miakajj


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 1465
Localisation: Normandie
Sexe:
Age: 32 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger
Message  Posté le: Ven 28 Avr 2006, 13:13   Revenir en haut de page Aller en bas 
Je l'avais envoyé à JJ, juste comme ça... et là je viens de recevoir la lettre type

http://olivier-gann.forumactif.com/
http://www.myspace.com/miakajj02
Laeti



Inscrit le: 11 Mar 2005
Messages: 2207
Localisation: Pas loin de Dreux mais dans l'Eure
Sexe:
Age: 40 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
Message  Posté le: Ven 28 Avr 2006, 14:00   Revenir en haut de page Aller en bas 
C'est sympa cette tite histoire.
Tu pourrais en faire avec les labasiens

http://www.pour-bientot.com/511216-1151397801.png

http://www.pour-bientot.com/511212-1151397678.png
miakajj


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 1465
Localisation: Normandie
Sexe:
Age: 32 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger
Message  Posté le: Ven 28 Avr 2006, 20:39   Revenir en haut de page Aller en bas 
Ha oui, pas bete !!
Faudrait juste que je trouve une idée... Dans la semaine, je pourrais peut être commencer !
Le plus marant, c'est de mélanger 2 "univers". Donc faut que je voie ce que je peux faire.
Des labassiens voudraient être dans l'histoire ??




Sinon, j'ai écrit autre chose (sans JJ, mais qu'avec l'univers Harry Potter. Si ça interraisse qqn, c'est là : http://www.hpfanfiction.org/fr/viewstory.php?sid=2704

http://olivier-gann.forumactif.com/
http://www.myspace.com/miakajj02
Paskinelle

Modette


Inscrit le: 11 Mar 2005
Messages: 24625
Localisation: Montpellier
Sexe:
Age: 39 ans
Nombres de coupes: 1 
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
Message  Posté le: Mar 02 Mai 2006, 16:00   Revenir en haut de page Aller en bas 
Hi hi excellent

Si le bonheur extérieur n'est que hasard, le bonheur intérieur tu dois le construire toi-même
Johann Kaspar Lavater
Pika



Inscrit le: 23 Mar 2005
Messages: 13332
Sexe:
Age: 39 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Mar 02 Mai 2006, 16:27   Revenir en haut de page Aller en bas 
lol j'imagine: une aventure avec add, paski, shado, miakajj et tout le monde....heu ce serait pas trop dur à créer???

"je serai toujours là pour toi "
Laeti



Inscrit le: 11 Mar 2005
Messages: 2207
Localisation: Pas loin de Dreux mais dans l'Eure
Sexe:
Age: 40 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
Message  Posté le: Mar 02 Mai 2006, 18:25   Revenir en haut de page Aller en bas 
bon ben moi je veux une baguette et être chez Griffondor ou Serdaigle

http://www.pour-bientot.com/511216-1151397801.png

http://www.pour-bientot.com/511212-1151397678.png
miakajj


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 1465
Localisation: Normandie
Sexe:
Age: 32 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger
Message  Posté le: Mar 02 Mai 2006, 19:41   Revenir en haut de page Aller en bas 
LOL.
Vous voullez que je vous mettes dans une histoire Harry Potter ?
Y'a aucun problème (enfin, si, ça va prendre du temps)
Il faudrait peut être que je mettes un message pour parler de ce projet dans "défoulez vous", pour que tout le monde soit au courrant !

(tiens, j'ai déjà une idée de début )

http://olivier-gann.forumactif.com/
http://www.myspace.com/miakajj02
 
Montrer les messages depuis   Trier par   
 
Page 1 sur 3 [31 messages]   Aller à la page: 1, 2, 3 Suivante
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant



Afficher la légende
Sauter vers:  

  Copyright  
   

[ Temps : 0.4843s ][ Requêtes : 23 (0.0270s) ][ Débogage actif ]