Forum Là-Bas -
       
Goldman dans la presse : Aucun flux disponible
  Forum Là-Bas Index du Forum  
Ça s'est passé un 16 Dcembre : 1985 : Concert à  Paris - Zénith - Tournée Deuxième Visite / 1988 : Concert à Strasbourg - Tournée EGCEGF
Bonjour Guest
La date/heure actuelle est Sam 16 Déc 2017, 05:17
Toutes les heures sont au format UTC + 2 (DST en action)
Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visite
Voir les messages sans réponses



Modérateurs: Là-bas'Modos
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Page 1 sur 3 [33 messages]   Aller à la page: 1, 2, 3 Suivante
     Quelque Chose De Bizarre    
karen



Inscrit le: 23 Juin 2002
Messages: 523
Localisation: rouen
Sexe:
Age: 41 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur
Message  Posté le: Mer 07 Aoû 2002, 14:45   Revenir en haut de page Aller en bas 
C'était mois de novembre, le samedi 17 au soir
Dans ce coin de légende où les trains ne mênent nulle part
La chaleur était pesante et le vent chaud incitait à boire
Je suis descendu fourbu tout seul à la petite gare
Il y avait quelque chose dans l'air, quelque chose de bizarre
Le silence pesant des enfants qui jouaient sur les trottoirs
Les vieux assis sur leurs bancs avec leurs drôles de regards
Qui brillaient étrangement, sans rien fixer ni sans rien voir

C'était comme si les femmes et les hommes avaient fui tout à coup
Un rayon de lune éclairait une orée dans la forêt
Le chemin sentait la menthe, brume blanche jusqu'à mes genoux
Quand j'ai entendu plus loin leurs chants graves qui me guidaient

Ils étaient rassemblés autour d'un grand trou vide et tout noir
Ils se balançaient en chantant, les mains tendues vers le Maître
Soudain, tout cessa brusquement et son doigt montra juste ma cachette
Venez, nous vous attendions, ce soir vous n'êtes pas en retard

Il y avait quelque chose dans l'air, quelque chose de bizarre
Je m'en souviens comme si c'était hier
Le silence pesant des enfants qui jouaient sur les trottoirs
J'aurais du m'douter de quelque chose de pas clair
Les vieux assis sur leurs bancs avec leurs drôles de regard.
Qui brillaient étrangement, sans rien fixer ni sans rien voir

http://www.forumpianobar.tk , le forum sur Michael Jones
Marjolaine



Inscrit le: 24 Juin 2002
Messages: 7718
Localisation: Perpignan
Sexe:
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Mar 20 Aoû 2002, 15:43   Revenir en haut de page Aller en bas 
Bon... la blonde se lance...

En fait, c'ke ze vais dire là, ze me doute bien que c'est pas vrai du tout, du tout ... mais il n'empêche que cette chanson m'a fait penser à la Corse.
Vi, vi, ze sais, pourkoi-ke-donc-ki-où-comment la Corse , alors voilà mes z'arguments :

* C'était mois de Novembre : certes, c'était en Novambre... mais "la chaleur était pesante" et "le vent chaud incitait à boire" (kel alcoolo de JJ !) --> au mois de Novembre, en Corse, peux vous assurer que la chaleur est effectivement pesante...
* Dans ces coins de légende où les trains ne mènent nul part : ... sauf la Micheline, qui est un 'tit train spécial endroits escarpés de "nul part"... d'ailleurs qques lignes + loin il dit qu'il est "descendu à la petite gare" (c'était p'tête bien la gare de Venaco, ou bien de Francardo... ou p'tête Carbuccia... enfin BREF : les p'tites gares, c'est pas c'ki manque ici !)
* Les vieux assis sur leurs bancs : bon là, pas besoin d'vous faire un dessin ; z'avez qu'à lire "Astérix en Corse" --> un village corse sans banc, et un banc de village corse sans p'tits vieux dessus... c'est comme du fromage corse sans vers ça n'existe pas
* Quand j'ai entendu plus loin leur chant grave : Piove nant'à via, l'onda sguassera, u sangu è a nutizia, è quellu frombu, frombu, frombu, ô bella ciao... lalalalala bref... vous razoutez trois mecs bruns qui se tiennent l'oreille, et une guitare, et une veillée corse --> et le voilà vôt' chant grave...

Bon... ça vaut c'ke ça vaut, hein... j'suis une 100 % pure blonde, donc... ze sais bien qu'il parle pas de la Corse... m'enfin vous reconnaitrez quand même que ça aurait pu très bien être ça

--> Le Forum Là-Bas vous z'a présenté "Marzo et les neurones : le Pacs", 845754754° épisode de votre sitcom virtuelle favorite "Une Blonde nommée Marzo"... (Pog, ça devient grave là... z'ai besoin d'une consultation d'urgeeeeence !!)

@}--}--
chokan


Inscrit le: 25 Juin 2002
Messages: 3
Sexe:
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Jeu 22 Aoû 2002, 09:49   Revenir en haut de page Aller en bas 
salut,

Cette chanson parle probablemet de la rencontre avec une secte.
Marjolaine



Inscrit le: 24 Juin 2002
Messages: 7718
Localisation: Perpignan
Sexe:
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Ven 23 Aoû 2002, 17:19   Revenir en haut de page Aller en bas 
Heu.......
Franchement ze crois pas.....

Parce que bon, je pense pas que JJ soit un accroc des sectes........ alors donc z'le vois pas trop parler des sectes juste comme de "quelque chose de bizarre".........

Un sujet aussi dur, il en parlerait avec d'autres mots quand même...... enfin c'est mon avis....

Ze suppose ke tu dis ça parce qu'ils ont "les bras tendus vers le Maître"...

@}--}--
noname


Inscrit le: 25 Juin 2002
Messages: 399
Sexe:
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Jeu 29 Aoû 2002, 03:30   Revenir en haut de page Aller en bas 
Lol...et bien ,moi qui pensais etre la seule a ne pas trop comprendre ces paroles...z'etes pas plus forts! lol:wink: Par contre Marzo, c'est pas si nul comme interprétation, ca collerait bien ;o)...mais bon, c'est quoi le grand tout vide et tout noir, les mains tendus vers le maitre, et la cachette hein!!!c'est quoi cette cachette!...ca, pas de réponse...
toujours personne pour répondre a tout ca? A l'aide!!!

"Qui mérite ici, l'exclusivité de toute une vie?"
Marjolaine



Inscrit le: 24 Juin 2002
Messages: 7718
Localisation: Perpignan
Sexe:
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Jeu 29 Aoû 2002, 09:09   Revenir en haut de page Aller en bas 
Le Maître >> un maître de chant comme dans tous les groupes polyphoniques corses ;o))

La cachette >> c'est tellement paumant, le maquis corse, que des cachettes, crois-mwâ que t'en trouves

Un trou noir >> un grand trou noir c'est ce qui va y avoir dans ta tête si tu continue à poser des kestions aussi difficiles à une blonde Bon z'te taquine bien sûr, sérieux ze sais pô :confused...

Bon sérieusement, ze sais bien que mon interprétation vaut pas grand-chose, mais c'est zuste des ressemblances que z'avais trouvées et qui m'avaient frappée ;o)))

@}--}--
noname


Inscrit le: 25 Juin 2002
Messages: 399
Sexe:
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Jeu 29 Aoû 2002, 15:03   Revenir en haut de page Aller en bas 
Lol! merci MARZO!!!! de t'appitoyer sur mon sort...et de tant m'aider! C'est vraiment que les ressemblances sont frappante, mais est-ce la réelle signification?

"Qui mérite ici, l'exclusivité de toute une vie?"
mrlionel


Inscrit le: 18 Sep 2002
Messages: 59
Sexe:
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Mer 23 Oct 2002, 13:34   Revenir en haut de page Aller en bas 
Interessantes ces explications.
Non en afit, il s'agit d'un cauchemar qu'avait fait JJG. Dans un paysage 'sombre', il entend des voix qui le guident vers sa tombe...après totu semble plus évident.

C'est ensemble...c'est ensemble qu'on vivra! ya pas de chemin pour un seul, c'est trop loin, c'est trop froid!
C'est ensemble qu'on vivra, notre promesse et .....ta guitare, à jamais nous lierons!
noname


Inscrit le: 25 Juin 2002
Messages: 399
Sexe:
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Dim 03 Nov 2002, 21:27   Revenir en haut de page Aller en bas 
Ah oui c'est vrai que tout parait coller avec cette explication!... ;o)

Tu l'as trouvée où mrlionel?

"Qui mérite ici, l'exclusivité de toute une vie?"
MissJJG


Inscrit le: 07 Déc 2002
Messages: 12
Sexe:
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur
Message  Posté le: Mer 15 Jan 2003, 20:46   Revenir en haut de page Aller en bas 
Alors là, Mr Lionel, je suis vraiment contente que tu existes, parce que cette chanson avait des paroles que je comprenais pas du tout depuis que je l' ai écoutée, alors vraiment, merci du fond du coeur ( je suis tres sérieuse )
Merci encore
MissJJG:applause:

MissJJG
tits



Inscrit le: 31 Jan 2003
Messages: 139
Localisation: la roche en ardenne (bel)/Bruxelles
Sexe:
Age: 31 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger
Message  Posté le: Mer 26 Fév 2003, 21:27   Revenir en haut de page Aller en bas 
mmm samedi 17 au soir...quelle belle date

la vie c'est mieux quand on est amoureux............... ca donne des ailes en plus!
confidentiel62


Inscrit le: 06 Jan 2003
Messages: 988
Localisation: tout en haut de ch'terril
Sexe:
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
Message  Posté le: Mer 26 Fév 2003, 21:46   Revenir en haut de page Aller en bas 
            Citation    
Message original : noname
Ah oui c'est vrai que tout parait coller avec cette explication!... ;o)

Tu l'as trouvée où mrlionel?


Un episode inedit d'X-File peut etre???
Un samedi 17 au soir... humm ca pourrait coller

Au Paradis, on est assis à la droite de Dieu : c'est normal, c'est la place du mort.
P. Desproges

http://membres.lycos.fr/nesk6677/lune_signature.gif
JeffJeff


Inscrit le: 30 Nov 2003
Messages: 9
Sexe:
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Mar 03 Aoû 2004, 05:40   Revenir en haut de page Aller en bas 
Il me semble aussi avoir lu quelque part que c'était un rêve qu'il racontait. En tout cas c'est le souvenir que j'en avais gardé. Cette chanson semble décrire simplement une ambiance glauque.

Je sais aussi qu'il a dit que c'était un samedi 17 novembre au soir que son père était né.

            Marjolaine a écrit    
au mois de Novembre, en Corse, peux vous assurer que la chaleur est effectivement pesante...

Ca c'est n'importe quoi ! Au mois de novembre, il fait un temps pourri et froid comme partout ! Si on a 8 degrés de plus que sur la côte c'est un grand max.
Marjolaine



Inscrit le: 24 Juin 2002
Messages: 7718
Localisation: Perpignan
Sexe:
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Mar 03 Aoû 2004, 08:19   Revenir en haut de page Aller en bas 
            JeffJeff a écrit    
Ca c'est n'importe quoi ! Au mois de novembre, il fait un temps pourri et froid comme partout ! Si on a 8 degrés de plus que sur la côte c'est un grand max.


Vi JeffJeff, tu as certainement raison... sauf que là tu t'adresse à une Normande, blonde de surcroît (ça craint !! ), peau d'blonde-peau d'rousse qu'a horreur du soleil et de la chaleur comme pas deux... alors pour moi, en Novembre, en Corse, c'est toujours la fournaise

Pour sinon, je vote aussi pour l'explication du rêve, même si moi je n'ai pas le sentiment que ce soit une atmosphère glauque qui ressorte de tout ça...
'Fin c'est plus fort que moi : quand je lis ces paroles, moi je vois du soleil (bon chaud et "pesant", mais lumineux en tout cas), puis une veillée près d'un feu avec les chants graves... Y'a pleins d'opposés... les enfants qui jouent, mais en silence... le regard des vieux qui brille, mais qui reste fixe... je trouve qu'il y a pleins d'opposés vie/mort en fait....... les gens qui semblent avoir fuit, qui désertent et malgré ça la nature qui semble bien présente et vivante (rayon de lune/menthe/brume), etc...

Après pour l'interprétation gérénale, vraiment je ne sais pas... mais bon côté détails et observations, voilà les impressions que j'en ai, quoi...

@}--}--
JeffJeff


Inscrit le: 30 Nov 2003
Messages: 9
Sexe:
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Mar 03 Aoû 2004, 17:29   Revenir en haut de page Aller en bas 
Il est pas tranquille quand même le JJ ! Un cauchemard dans lequel il arrive dans un endroit où les gens l'attendent en chantant et dansant autour de sa propre tombe en s'adressant à un dieu... Heureusement que je ne fais pas ce genre de rêve !

Marjolaine, tu m'as l'air de connaitre la Corse pour une bretonne ?
 
Montrer les messages depuis   Trier par   
 
Page 1 sur 3 [33 messages]   Aller à la page: 1, 2, 3 Suivante
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant



Afficher la légende
Sauter vers:  

  Copyright  
   

[ Temps : 0.6000s ][ Requêtes : 25 (0.0152s) ][ Débogage actif ]